NOUVELLES

Amnesty International accuse les milices libyennes de crimes de guerre

30/10/2014 10:38 EDT | Actualisé 30/12/2014 05:12 EST

LE CAIRE, Égypte - Les milices rivales et les groupes armés qui combattent en Libye commettent de plus en plus de crimes de guerre en toute impunité, a affirmé jeudi Amnesty International.

Un document dévoilé jeudi par l'organisation de défense des droits de la personne accuse les combattants de ne témoigner d'aucun respect envers la vie humaine. Ils auraient notamment tiré des roquettes GRAD et des obus d'artillerie en direction de quartiers civils.

Des dizaines de civils auraient aussi été enlevés par les groupes armés.

La directeur adjoint d'Amnesty International pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Hassiba Hadj Sahraoui, a affirmé par voie de communiqué que la Libye est aujourd'hui dirigée à la pointe des armes.

La Libye est enlisée dans son pire chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011. Le pays est profondément divisé, notamment entre deux gouvernements rivaux.

PLUS:pc