NOUVELLES

États-Unis: au moins deux morts, dont le tireur, dans une fusillade dans une école (VIDÉO/PHOTOS)

24/10/2014 02:50 EDT | Actualisé 24/10/2014 05:20 EDT

Une école de la région de Seattle a été le théâtre d'une fusillade vendredi qui a fait au moins deux morts, dont le tireur qui était un élève, et trois blessés graves.

L'alerte a été donnée vendredi matin vers 10h30 locales à l'école Marysville-Pilchuck dans l'État de Washington, par «une personne qui se trouvait sur le campus», a indiqué un officier de police, Robb Lamoureux.

L'article se poursuit après la galerie photos


Marysville-Pilchuck High School Shooting


«Nous confirmons qu'il y a deux morts», a-t-il précisé lors d'une conférence de presse.

D'après plusieurs médias locaux, le tireur aurait retourné son arme contre lui pour se tuer, mais la police n'a pas confirmé cette information.

La police pense qu'il n'y a «qu'un seul tireur»: «Nos officiers ont inspecté tous les bâtiments et font une deuxième vérification, plus approfondie», a précisé M. Lamoureux.

Quatre personnes ont été blessées et «trois jeunes gens sont dans un état très critique» et «ont été opérés», a précisé une porte-parole de l'hôpital Providence Medical Center.

Les médias américains ont mentionné jusqu'à sept blessés au total mais ce nombre n'a pas été confirmé.

Selon Robb Lamoureux, les autres élèves ont été «emmenés en bus» vers un endroit où ils sont en sécurité hors du lycée.

L'officier a précisé qu'il donnerait une autre conférence de presse vers 14h30 locales.

D'après plusieurs témoignages cités par les médias, les tirs ont eu lieu dans la cafétéria du lycée.

«Je mangeais (...) J'ai entendu quatre coups de feu derrière moi. J'ai vu une arme pointée vers une table... puis j'ai couru vers la sortie», a raconté une élève qui se prénomme Alex sur la chaîne de télévision locale Kiro TV.

Un autre élève a décrit sur CNN des scènes de panique. "Je pouvais voir des étincelles, c'était très effrayant, j'ai commencé à courir".

Un garçon gentil

Le tireur "était juste assis, silencieux, tout le monde parlait. Tout d'un coup je l'ai vu se lever, sortir quelque chose de sa poche, au début je croyais que c'était quelqu'un qui faisait beaucoup de bruit en faisant exploser un sac, (...) et puis j'ai entendu encore quatre grosses" explosions, a détaillé Justin sur CNN.

"J'ai vu trois gamins tomber de leur table sur le sol, comme morts. Je me suis précipité sous une table pour m'abriter", a-t-il poursuivi.

Austin décrit l'arme comme un petit revolver qui semble s'être enrayé après quelques coups de feu.

Il a ajouté sur la chaîne d'information que le tireur était "un garçon gentil" que tout le monde connaissait à l'école: "il avait l'air parfaitement normal juste avant. Je me souviens lui avoir parlé".

Plusieurs médias décrivaient le tireur comme amérindien. Un élève a affirmé au Seattle Times que le tireur «en voulait à une jeune fille qui ne voulait pas sortir avec lui, et qu'elle faisait partie des personnes sur qui il a tiré».

Les parents d'élèves ont été rassemblés près d'une église: je n'aurais jamais cru me retrouver là debout après une fusillade dans une école», a déclaré au Seattle Times Heather Parker, dont le fils Corbin se trouvait dans l'école.

«Il est très secoué. Il m'a juste dit "je vais bien". Il essayait de me calmer», a-t-il ajouté.

Une porte-parole du bureau du FBI de Seattle a indiqué à l'AFP qu'une équipe d'agents fédéraux se rendait sur place pour aider leurs partenaires locaux, qui sont intervenus les premiers.

Les fusillades meurtrières sont un phénomène récurrent aux Etats-Unis, y compris dans les écoles, qu'il s'agisse d'une école de Columbine (13 morts dans le Colorado en 1999), d'une fusillade sur le campus de Virginia Tech (32 morts en 2007), ou encore à l'école primaire Sandy Hook de Newtown (26 morts dont 20 enfants en 2012 dans le Connecticut).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grandes dates du débat sur les armes aux USA