NOUVELLES
20/10/2014 02:14 EDT | Actualisé 20/10/2014 02:15 EDT

Communications radio cryptées : les policiers de Saguenay déposent une plainte à la CSST (VIDÉO)

La ville de Saguenay avance avec prudence dans le dossier de l'encodage des communications radio de ses policiers.

Actuellement, il est possible de suivre les échanges radio des policiers en utilisant un balayeur d'ondes, ou même sur le web.

Pour les policiers, il s'agit d'une situation qui met leur sécurité et celle de la population en péril.

« Est-ce que c'est sécuritaire qu'un policier qui intervient dans une maison, où il y a des gens qui nous attendent avec des armes à feu et des couteaux, et qui savent que nous sommes à l'extérieur, est-ce que c'est normal qu'ils nous entendent dire par quelle porte on va entrer, combien de policiers vont intervenir et que quelle manière on va intervenir? Je trouve ça tout à fait anormal. » — Jean-François Imbault, prés. Fraternité des policiers Saguenay

C'est d'ailleurs pour ces raisons que le syndicat a déposé une plainte à la Commission de santé et sécurité du travail, jugeant que la situation actuelle nuisait à leur sécurité.

La ville prône la prudence

La ville de Saguenay a déjà réservé un million de dollars au plan triennal afin de financer l'implantation d'un système de brouillage des ondes policières.

Mais le conseiller municipal Carl Dufour, qui est aussi président de la commission de sécurité publique, précise que la ville ne veut surtout pas se tromper en choisissant un système de cryptage.

« C'est une technologie qui évolue très rapidement, là on parle de systèmes numériques ou de systèmes cryptés. C'est quand même assez dispendieux : j'ai lu dans le journal qu'on parlait peut-être d'un million ( de dollars ). Je ne sais pas si ce sont les chiffres exacts, mais on travaille encore sur ce dossier-là. On n'a pas d'échéancier à donner, par contre, on veut s'assurer que, au moment où on va prendre une décision là-dessus, finale, qu'on ait le meilleur système d'exploitation possible. » — Carl Dufour

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter