DIVERTISSEMENT

«Paquita»: Quand l'excellence visite Montréal (PHOTOS)

17/10/2014 11:24 EDT | Actualisé 20/10/2014 11:50 EDT
Christophe Pelé

Il y avait foule hier soir pour la première de Paquita à la Place des Arts. Représentation attendue certes, puisque le Ballet de l'Opéra national de Paris n'a pas été vu à Montréal depuis Expo 67. Du 16 au 19 octobre, la compagnie de ballet investit la Salle Wilfrid-Pelletier avec l'oeuvre de Joseph Mazilier, qui a été créée en 1846 et remontée par Pierre Lacotte en 2001.

La salle était fébrile, tout comme le numéro d'ouverture qui a présenté quelques faiblesses: léger manque de coordination et gestes saccadés ont vite laissé place à tout le talent des danseurs sur scène. Très vite cependant, la rigueur a repris ses droits.

L'apparition d'Amandine Albisson a aussi ajouté à la joie des spectateurs. Cette artiste, qui a été nommée danseuse étoile au Ballet de l'Opéra national de Paris en mars dernier, possède une aisance et une prestance qui justifient amplement que le rôle principal lui ait été attribué. Et on ne parle même pas de sa technique irréprochable et de sa grâce impressionnante dans la peau de Paquita.

Tableaux de toute beauté

Loin d'être un ballet comme les autres, Paquita demande un talent fou et une rigueur exemplaire aux 83 danseurs. Classique incontournable du répertoire français - qui souligne d'ailleurs le départ prochain de Brigitte Lefèvre, directrice de la danse du Ballet de l'Opéra national de Paris depuis 1995 - ce ballet inspiré de l'Espagne du XIXe siècle présente des pas de danse complexes et très exigeants. Pourtant, jamais (ou presque) on n'a senti l'effort: preuve d'une grande maîtrise des artistes.

Au contraire, les différents tableaux se sont succédé sans embûche. Colorées, vivantes, inspirantes, les scènes jouant entre intrigue, problèmes familiaux, enlèvement, mais aussi moments festifs, s'enchaînent merveilleusement bien. La deuxième partie donne d'ailleurs lieu à des numéros d'une grande difficulté, mais aussi d'une belle festivité. L'heure est au bonheur et à la célébration!

La finale, superbe, a encore une fois mis en valeur le talent des danseurs de Paquita. L'ovation debout, qui a duré quelques minutes, n'a pas manqué de souligner la visible appréciation du public. Un spectacle à voir, ne serait-ce que pour s'imprégner de sa beauté.

Paquita est présenté à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts du 16 au 19 octobre.

Opéra de Paris - Paquita

À LIRE AUSSI

Amandine Albisson : la danseuse étoile qui fera vibrer Montréal (ENTREVUE/VIDÉO)

Les Grands Ballets accueilleront le prestigieux Ballet de l’Opéra de Paris pour la 1re fois depuis 1967

Ballet de l’Opéra de Paris à Montréal : 12 000 spectateurs attendus

Le Palais Garnier et le Ballet de l’Opéra de Paris vus de l’intérieur