NOUVELLES

TransCanada tente de rassurer les citoyens de Lévis (VIDÉO)

16/10/2014 07:29 EDT | Actualisé 16/10/2014 07:39 EDT

LÉVIS - TransCanada a tenu une soirée «portes ouvertes» à Lévis jeudi soir pour expliquer son projet d'oléoduc Énergie Est aux citoyens de la région.

L'événement, qui avait lieu au Centre Raymond-Blais, a réuni une cinquantaine de personnes en début de soirée. Les Lévisiens présents ont pu observer le tracé de l'oléoduc sur des cartes et s'entretenir avec divers experts embauchés par TransCanada.

L'entreprise est présentement en tournée dans la province pour tenter de rassurer les citoyens des municipalités touchées par le tracé de son oléoduc de 4000 kilomètres qui doit partir des sables bitumineux de l'Alberta pour se rendre au Nouveau-Brunswick, en passant par Cacouna.

Certaines rencontres organisées par TransCanada ont d'ailleurs été ciblées par des manifestants, notamment à Maskinongé et Lachute.

Jeudi soir, une poignée d'opposants au projet sont venus déployer une bannière pour dénoncer le projet.

Un journaliste-citoyen, Jean-François Déry, a également été expulsé. Les responsables ont expliqué qu'il filmait la foule sans autorisation.

Le projet de la compagnie albertaine soulève de nombreuses craintes. Certains citoyens craignent un déversement de l'oléoduc enfoui sous terre.

Les environnementalistes s'inquiètent également de l'impact de la construction d'un port pétrolier à Cacouna sur la reproduction des bélugas dans la région.

Les études géotechniques pour la construction du port pétrolier ont été suspendues la semaine dernière, le temps que TransCanada puisse se conformer aux exigences du ministère de l'Environnement.

Dans la vidéo ci-dessus, le porte-parole de TransCanada explique le concept des journées portes ouvertes. Il répond également aux détracteurs du projet Énergie Est qui estiment qu'il apporte peu de retombées pour le Québec.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Manifestation à Cacouna (11 octobre 2014)