NOUVELLES

Les Alouettes étaient fiers d'offrir cette performance à Anthony Calvillo

13/10/2014 06:27 EDT | Actualisé 13/12/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Avec la fête prévue pour honorer Anthony Calvillo, les joueurs des Alouettes de Montréal ne voulaient pas offrir une mauvaise performance et venir gâcher la journée de l'ex-no 13. Leur éclatante victoire de 40-9 leur a permis de quitter le stade avec le sourire.

«C'était une journée spéciale pour Anthony et pour ma part, j'ai eu des frissons quand je suis sorti du vestiaire pour venir voir la cérémonie, a raconté le centre Luc Brodeur-Jourdain. C'est un grand moment que j'ai vécu (lundi).»

«Le moment était parfait pour connaître ce genre de performance, a pour sa part déclaré l'entraîneur-chef Tom Higgins. Notre seule inquiétude était qu'on venait d'avoir une très longue pause. Tous nos petits bobos sont maintenant guéris et c'était un jour très spécial.»

Higgins s'est d'ailleurs assuré que la réunion de la mi-temps soit écourtée afin que les joueurs puissent sortir du vestiaire et assister à la dernière partie de la cérémonie.

«J'ai demandé combien de joueurs avaient joué avec Anthony. J'aurais dû demander combien n'avaient pas joué avec lui, ç'aurait été beaucoup moins long! Alors nous nous sommes assurés que la réunion soit plus courte afin que tous puissent assister à la fin de cette cérémonie. Je pense que ç'a été la bonne chose à faire, si je me fie aux sourires sur les visages des joueurs.»

Calvillo croit quant à lui que les joueurs de Higgins ont une autre raison de sourire.

«Vous savez, cette équipe joue du très bon football dernièrement. J'ai beaucoup d'ex-coéquipiers encore sur ce terrain. Ils jouent pour Tom Higgins présentement. De les voir jouer ce genre de football à ce temps-ci de l'année, c'est très excitant. Il reste quatre matchs à jouer, ils sont à égalité au premier rang et tout peut arriver. Je pense qu'ils s'en vont dans la bonne direction et ç'a été amusant de les voir faire ce qu'ils ont réalisé en cette journée spéciale.»

Quand on lui a demandé si Jonathan Crompton était le prochain Anthony Calvillo, il a été plus vague cependant.

«Jonathan Crompton fait une chose: gagner. Je crois qu'il y a beaucoup trop de pression sur les quarts. Gagner avec régularité est extrêmement difficile. Il connaît tout un départ. C'est encourageant, et j'ai hâte de voir la suite des choses dans son cas.»

Le bonheur des uns...

Tandis que Crompton prend de plus en plus d'assurance semaine après semaine, Troy Smith broie du noir. Le quart, dont les jours comme partant ne sont plus qu'un lointain souvenir, et le demi inséré Andrew Smith ont été laissés de côté par Higgins pour cette rencontre. Sa blessure, mais surtout ses performances, auront fait passer Smith de premier à quatrième quart au sein de l'équipe en moins de trois mois.

Du côté des Riders, l'entraîneur-chef Corey Chamblin a rayé le receveur de passes Ryan Smith et le joueur de ligne offensive Xavier Fulton de sa formation.

Les Alouettes ont été épargnés par les blessures dans cette rencontre. Seul le maraudeur Daryl Townsend n'a pas terminé le match en raison d'une élongation musculaire au mollet. Higgins a toutefois précisé qu'il s'agissait davantage d'une mesure de précaution et il s'attend à le voir dans la formation pour le match de samedi prochain, à Toronto.

Rainey réussit sa rentrée

À son premier match dans la Ligue canadienne de football, le demi à l'attaque Chris Rainey s'est fort bien tiré d'affaire. Utilisé d'abord sur les retours de bottés, il a donné le ton à la deuxième demie avec un spectaculaire retour de 52 verges. Puis, en fin de match, on lui a souvent donné le ballon, si bien qu'en huit courses, il a amassé 44 verges. D'ailleurs, en dépit de l'absence de Brandon Whitaker, dont le nom a été inscrit sur la liste des blessés pour six matchs, les Alouettes ont récolté 176 verges au sol, dont 91 en 15 courses de Tyrell Sutton.

«Ça fait du bien de dominer un match comme nous l'avons fait aujourd'hui, a admis Sutton. Par contre, on a écopé de plusieurs pénalités coûteuses sur les unités spéciales et nous devrons corriger cela. J'ai hâte qu'on joue un match au cours duquel les trois aspects fonctionneront à plein régime.»

PLUS:pc