NOUVELLES

Des affrontements entre Arabes et Berbères font deux morts en Algérie

13/10/2014 04:54 EDT | Actualisé 13/12/2014 05:12 EST

ALGER, Algérie - Des affrontements entre gangs rivaux d'Arabes et de Berbères ont fait deux morts lundi près de la ville de Ghardaïa, dans le désert de l'Algérie, a annoncé l'agence de presse officielle.

Depuis la fin de l'année dernière, des affrontements récurrents entre les deux communautés ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés dans cette ville pittoresque classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Les plus récentes violences se sont produites sur la route principale qui traverse le village voisin de Berriane et qui sépare les deux communautés.

Des jeunes des deux groupes se sont lancé des pierres, des cocktails Molotov et ont incendié des pneus. La veille, plusieurs magasins du secteur avaient été incendiés.

Des dizaines de policiers ont été blessés dans les affrontements.

Les membres de la communauté berbère locale, les Mozabites, parlent leur propre langue et suivent un courant de l'islam différent de celui de la majorité des Algériens. Les deux groupes sont en compétition pour les emplois, les terres et les logements dans cette région pauvre du sud, et les tensions se sont accrues depuis qu'un cimetière mozabite a été profané en décembre.

Avant les affrontements de lundi, les policiers chargés de maintenir l'ordre dans cette région instable avaient organisé une manifestation à Ghardaïa pour dénoncer les attaques constantes dont ils font l'objet et ce qu'ils qualifient de restrictions à l'usage de la force.

Des policiers de tout le pays ont été envoyés à Ghardaïa, où la situation reste plus ou moins sous contrôle après une explosion de violence entre les deux communautés en avril.

PLUS:pc