NOUVELLES

Ban Ki-moon condamne «fermement» la poursuite de la colonisation israélienne

13/10/2014 06:48 EDT | Actualisé 13/10/2014 06:49 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
RAMALLAH, WEST BANK - OCTOBER 13: United Nations Secretary General Ban Ki-Moon (L) speaks during a meeting with Palestinian Prime Minister Rami Hamdallah (R) at prime ministry office in Ramallah, West Bank on October 13, 2014. (Photo by Issam Rimawi/Anadolu Agency/Getty Images)

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné lundi à Ramallah la poursuite de la colonisation israélienne et exigé la fin des "provocations" sur les lieux saints de Jérusalem, quelques heures avant une visite en Israël.

M. Ban, en visite en Cisjordanie occupée, a également appelé Palestiniens et Israéliens à reprendre "immédiatement" leurs discussions de paix et à briser "un statu quo déjà intenable".

"Je condamne de nouveau fermement la poursuite des activités de colonisation d'Israël", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec Rami Hamdallah, chef du gouvernement d'union palestinien.

M. Ban s'est aussi dit "profondément inquiet des provocations répétées sur les lieux saints de Jérusalem", où l'esplanade des Mosquées notamment est le théâtre de tensions grandissantes entre musulmans et juifs.

"Elles ne font qu'aviver les tensions et elles doivent cesser", a-t-il déclaré. Il n'a pas évoqué explicitement l'esplanade des Mosquées. Mais le jour même, de nouveaux heurts, apparemment provoqués par la visite d'orthodoxes juifs sur le site, y ont à nouveau mis aux prises jeunes Palestiniens et policiers.

Les propos de M. Ban risquent de jeter un froid sur les discussions qu'il doit avoir dans l'après-midi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Gaza en ruines après le retrait de Tsahal