NOUVELLES

Tennis: Roger Federer remporte le Masters de Shanghai en battant Gilles Simon

12/10/2014 07:07 EDT | Actualisé 12/12/2014 05:12 EST

SHANGHAI - Roger Federer était tellement rouillé à son premier match au Masters de tennis de Shanghaï, après avoir pris une pause d'un mois, qu'il a failli plier bagages et rentrer à la maison.

Le Suisse avait commis 57 fautes directes contre Leonardo Mayer au deuxième tour et avait dû préserver cinq balles de match avant de venir de l'arrière pour l'emporter, quelque part au milieu de la nuit.

Quatre jours plus tard, il décrochait son quatrième titre de la saison en l'emportant 7-6 (6), 7-6 (2) en finale contre le Français Gilles Simon.

«J'ai été très, très chanceux, a déclaré Federer. Je sais que c'est tout un privilège d'être ici aujourd'hui (dimanche).»

C'est une autre année remarquable pour Federer, en dépit du fait qu'il n'ait obtenu aucun titre majeur — étant notamment éliminé en finale du tournoi de Wimbledon par le Serbe Novak Djokovic. Federer mène le circuit de l'ATP cette saison aux chapitres des victoires (61), des victoires contre des joueurs du top-10 mondial (13) et des participations à la finale (neuf). Et lundi, il dépassera Rafael Nadal et deviendra le deuxième joueur au monde pour la première fois en plus d'un an.

Il y a un an, l'histoire était complètement différente. Ennuyé par des problèmes de dos, il avait perdu de nombreux matchs contre des joueurs moins bien classés que lui et n'avait soulevé qu'un seul trophée.

«Mon principal objectif cette saison était d'être en santé, a admis Federer. C'est ce qui me rend le plus fier, de constater que tout le travail acharné que j'y ai mis l'an dernier a finalement rapporté. Ça n'a pas seulement rapporté, puisque je me sens bien, que je me réveille le matin sans souffrir. Ma santé est dans un bien meilleur état qu'elle ne l'était l'an dernier.

«Je m'amuse sur le court de tennis, a-t-il poursuivi. Je joue de nouveau à la hauteur de mes attentes.»

Federer n'a pas disputé son meilleur match dimanche, même si le toit du stade avait été fermé en raison des puissantes bourrasques de vent qui ont balayé Shanghaï.

Le lauréat de 17 titres majeurs en carrière a commis 36 fautes directes et n'a décoché que 21 coups gagnants. Il a cependant été plus agressif que son adversaire, montant constamment au filet pour forcer Simon à tenter des passings. Il a gagné 24 des 35 points disputés au filet.

«Il a les mêmes forces, son service est fantastique et ses coups droits sont puissants, a énuméré Simon. Maintenant que je le connais, je ne serai plus effrayé par lui. Ça restera toutefois difficile de le battre.»

Simon, 29e joueur mondial, tentait de devenir le joueur le moins bien classé à remporter un titre Masters depuis Tomas Berdych, qui occupait le 50e échelon mondial lorsqu'il avait triomphé au tournoi de Paris en 2005.

Le Français a quitté le top-20 en février pour la première fois depuis 2011, mais après deux excellentes semaines où il a défait deux membres du top-10 — Stanislas Wawrinka (no 4) et Berdych (no 7) — il devrait se retrouver au 19e échelon.

PLUS:pc