NOUVELLES

Un incendie sévit sur une station de pompage de gaz en Saskatchewan

11/10/2014 06:30 EDT | Actualisé 11/12/2014 05:12 EST

PRUDHOMME, Sask. - Une explosion et un incendie dans une station de pompage de gaz en Saskatchewan ont entraîné des évacuations dans le secteur, samedi.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a indiqué que l'explosion était survenue à une station de TransGas près d'une petite localité au nord-est de Saskatoon. Selon la police, aucune blessure n'a été rapportée. Le secteur autour de la station qui était évacué s'étend sur un peu plus de trois kilomètres.

TransGas est une filiale de la société de la Couronne SaskEnergy, et le porte-parole Dave Burdeniuk a indiqué que plusieurs édifices sur les lieux avaient été endommagés, mais qu'aucun employé ne s'y trouvait lors de l'explosion.

M. Burdeniuk a affirmé qu'un système automatisé avait fermé les installations et évacué tout gaz naturel restant dans les conduits, et que les produits n'étaient pas toxiques. Néanmoins, l'incendie sévissait encore à la tête de puits de plusieurs cavernes de stockage souterraines.

Le porte-parole a dit samedi ne pas savoir «quels genres de ressources» la compagnie pourrait décider de mobiliser pour éteindre l'incendie, mais a fait valoir que les premiers répondants sur les lieux s'assuraient que les flammes ne gagnent pas du terrain.

M. Burdeniuk a indiqué que la source des flammes semble avoir été le relâchement de gaz à la tête de puits en provenance de l'une des sept cavernes. Ces réservoirs souterrains — d'une taille pouvant correspondre à celle d'un édifice à bureaux de 12 étages — sont utilisés pour stocker le gaz naturel en vue de la forte demande de la saison hivernale.

Il a dit ne pas pouvoir déterminer clairement s'il y a un risque que le gaz s'enflamme dans les souterrains. «Nous ne savons pas ce qui pourrait se passer, mais cela devrait brûler seulement à la tête de puits. C'est généralement ce qui se passe», a-t-il laissé tomber.

PLUS:pc