NOUVELLES

ÉI: les négos avancent avec la Turquie sur l'entraînement de rebelles syriens

11/10/2014 09:25 EDT | Actualisé 11/12/2014 05:12 EST

SANTIAGO, Chili - Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a affirmé samedi que les États-Unis avaient fait des «avancées considérables» dans les négociations avec la Turquie sur les plans de formation et de fourniture d'équipements aux rebelles syriens modérés qui combattent le groupe État islamique.

Un haut responsable américain a confirmé que la Turquie avait accepté de former des Syriens modérés sur son territoire. Le responsable a parlé sous le couvert de l'anonymat, n'étant pas autorisé à discuter publiquement des négociations.

M. Hagel a dit avoir parlé longuement, samedi, avec l'envoyé américain pour les missions en Syrie et en Irak, le général à la retraite John Allen. Le secrétaire à la Défense a affirmé que M. Allen continuait de travailler pour obtenir l'implication dans le programme d'entraînement d'autres partenaires internationaux.

M. Hagel, qui est à Santiago, au Chili, pour des rencontres avec d'autres politiciens, a aussi dit que les États-Unis poursuivaient leurs frappes aériennes pour combattre l'État islamique dans la ville frontalière syrienne de Kobané. Mais il a ajouté que les extrémistes menaçaient encore cette ville et occupaient des portions des abords de la localité.

Le secrétaire à la Défense a réitéré qu'il s'agissait d'une «situation dangereuse», disant que les frappes aériennes avaient permis «certaines avancées».

M. Hagel a livré un portrait plus positif de la situation de la sécurité à Bagdad. Il a soutenu que les forces de sécurité irakiennes étaient en «plein contrôle» de la capitale, et que les États-Unis continuaient d'accroître leur soutien militaire au pays.

Vendredi, le secrétaire à la Défense disait espérer que la Turquie accepterait d'entraîner et d'armer les rebelles syriens modérés sur son territoire.

M. Hagel a rencontré samedi le ministre chilien de la Défense, Jorge Burgos, et la présidente Michelle Bachelet, dans le cadre d'une tournée de six jours en Amérique du Sud.

PLUS:pc