NOUVELLES

Des Québécois saluent François de Montmorency-Laval et Marie de l'Incarnation

11/10/2014 01:21 EDT | Actualisé 11/12/2014 05:12 EST

ROME - Une délégation de plusieurs centaines de Québecois assistera dimanche matin à la messe d'Action de grâce que célébrera le pape François à la basilique Saint-Pierre pour souligner la canonisation de François de Montmorency-Laval, le premier évêque de Québec, et de Marie de l'Incarnation, fondatrice des Ursulines de Québec, tous deux reconnus saints le 3 avril.

Certains membres de la délégation vont concélébrer la liturgie dont le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, ainsi que des évêques et des prêtres québécois.

La messe de ce dimanche sera en quelque sorte le point culminant d'un pèlerinage d'une semaine axée sur le travail de ceux qui sont considérés comme les fondateurs de l'Église catholique d'Amérique du Nord.

Des Ursulines du Canada, mais aussi du Japon, des Philippines et du Pérou et des prêtres du Séminaire de Québec sont aussi présents à Rome.

Le cardinal Lacroix, dans un point de presse organisé par le Saint Siège à la veille de cette importante messe, a notamment rappelé les propos tenus par le pape François lors de l'annonce de la canonisation de François de Montmorency-Laval et de Marie de l'Incarnation, alors qu'il avais insisté sur le rôle joué par ces «témoins de la première évangélisation» au Canada.

Selon Mgr Lacroix, le pape souhaite que les deux nouveaux saints «servent de modèles pour poursuivre la mission de nouvelle évangélisation si nécessaire au Québec comme dans tous les pays de tradition chrétienne».

Par ailleurs, toujours dimanche, le film «François, apôtre de l’Amérique» sera remis au pape François par le chanoine Jacques Roberge, supérieur du Séminaire de Québec. Il s'agit d'une activité prévue dans le processus de la canonisation de celui qui fut le premier évêque de Québec et le fondateur du Séminaire de Québec.

Le film, a dit le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, montre fort bien «l'esprit (missionnaire), alors que des gens, au XVIIe siècle, partaient de la France pour venir en Canada comme on disait, pour une aventure incroyable».

C’est le cardinal qui a eu l'idée d'un tel film tourné par de jeunes réalisateurs de Québec en mai.

Le film sera diffusé sur la chaîne catholique Sel + Lumière à partir du lundi 20 octobre.

PLUS:pc