NOUVELLES

Des milliers de personnes manifestent pour une deuxième journée dans le Missouri

11/10/2014 10:41 EDT | Actualisé 11/12/2014 05:12 EST

ST. LOUIS, États-Unis - Des milliers de personnes se sont rassemblées, samedi, pour une deuxième journée de manifestations dénonçant la mort de Michael Brown et d'autres fusillades impliquant la police dans le secteur de St. Louis, au Missouri, et ailleurs au pays.

Les événements sont demeurés pacifiques, mais ont essaimé des rassemblements bruyants jusqu'à tard dans la nuit. Des militants pour la paix, des universitaires et des centaines de travailleurs de restauration rapide sont débarqués de Chicago, Nashville et d'autres villes pour marcher aux côtés des résidants de St. Louis, mobilisés par une campagne nationale appelée Ferguson October.

À l'extérieur du Busch Stadium dans le centre-ville de St. Louis, où les Cardinals recevaient les Giants de San Francisco dans la première partie de la série de championnat de la Ligue nationale de baseball, plusieurs dizaines de manifestants se tenaient sur le trottoir, chantant et brandissant des pancartes. Selon le St. Louis Post-Dispatch, les fans de baseball qui se rendaient à la partie ont pour la plupart contourné les manifestants sans s'arrêter, bien que quelques-uns aient applaudi leurs efforts.

Quatre journées d'événements organisés ont commencé vendredi après-midi, avec une marche devant le bureau du procureur de St. Louis.

Après la mort du jeune Michael Brown, sous les balles de la police, le 9 août, la région a été ébranlée par un autre décès.

Vonderrit D. Myers, un Noir âgé de 18 ans, a été abattu par un policier blanc mercredi à Saint-Louis. Des militants demandent qu'une enquête soit menée sur ce nouveau cas.

Samedi soir, un petit groupe s'est joint à la mère de Michael Brown pour une prière et une démonstration de protestation devant la station de police de Ferguson.

PLUS:pc