NOUVELLES

Un soldat sud-coréen abat le capitaine d'un navire de pêche chinois

10/10/2014 10:55 EDT | Actualisé 10/12/2014 05:12 EST

SÉOUL, Corée du Sud - Un membre de la garde-côtière sud-coréenne a abattu vendredi le capitaine d'un navire de pêche chinois qui résistait violemment à l'inspection de son bateau, en raison de soupçons de pêche illégale.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a rapidement condamné l'incident.

La confrontation a éclaté quand une douzaine de membres de la garde-côtière sud-coréenne sont montés à bord du navire chinois à l'intérieur de la zone économique exclusive de la Corée du Sud, qui s'étend à 370 kilomètres des côtes du pays, a annoncé la garde-côtière.

Le capitaine chinois a commencé à résister violemment quand quatre autres navires de pêche chinois sont arrivés en renfort et que leurs équipages sont montés à bord de son bateau.

La garde-côtière sud-coréenne affirme que des pêcheurs chinois armés de couteaux et de bouteilles ont commencé à bousculer les soldats, faisant cinq blessés légers. Un officier sud-coréen a alors tiré huit coups, dont trois fausses balles, mais sans viser directement le capitaine, selon la garde-côtière.

L'homme de 45 ans a été héliporté vers l'hôpital, où son décès a été prononcé après 30 minutes. Le capitaine aurait été atteint aux poumons, au foie et aux reins.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a transmis ses regrets à Pékin.

Les navires de pêche chinois s'éloignent de plus en plus de leur territoire afin de répondre à la demande locale, maintenant que les captures dans leurs eaux nationales se font minces. La Corée du Sud a saisi l'an dernier environ 220 navires chinois accusés de pêche illégale dans la mer Jaune.

PLUS:pc