NOUVELLES

Nigeria: le président nie posséder une fortune de 100 M$ comme l'affirme un site

10/10/2014 05:53 EDT | Actualisé 10/12/2014 05:12 EST

LAGOS, Nigeria - Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, menace de poursuivre un site Internet qui le classe parmi les présidents africains les plus riches, avec une fortune de 100 millions $ US.

Le site RichestLifestyle a répondu, vendredi, en retirant le nom de M. Jonathan de sa liste des neuf dirigeants africains supposément les plus riches. La liste va du président de l'Angola, Eduardo dos Santos, dont la fortune est estimée à 20 milliards $ US, au président du Zimbabwe, Robert Mugabe, avec des avoirs de quelque 10 millions $.

Dans un communiqué, Reuben Abati, un conseiller du président nigérian, a condamné «une tentative injustifiée de présenter le président comme un dirigeant corrompu et d'inciter le public à se retourner contre lui».

Selon M. Abati, la fortune de M. Jonathan est «très loin» des 100 millions $ US que le site lui attribue. Il a souligné que le président déclarait régulièrement ses avoirs aux autorités compétentes, comme le prévoit la loi.

M. Jonathan, qui tentera de se faire réélire à la tête du pays le plus peuplé d'Afrique en février, a souvent été critiqué pour ne pas avoir divulgué publiquement l'étendue de sa fortune.

Le communiqué du conseiller présidentiel souligne que M. Jonathan «n'a jamais été un homme d'affaires ou un entrepreneur» et qu'il «n'a pas de revenu personnel depuis 2009 autre que sa rémunération officielle».

Le communiqué réclame une rétractation et des excuses du site.

PLUS:pc