NOUVELLES

Californie: une femme disculpée d'un meurtre est libérée après 17 ans de prison

10/10/2014 06:35 EDT | Actualisé 10/12/2014 05:12 EST

TORRANCE, États-Unis - Une femme qui a passé 17 ans en prison après avoir été reconnue coupable du meurtre d'un itinérant en Californie a été disculpée puis libérée, vendredi, par un juge de Los Angeles.

Le juge Mark Arnold a déclaré que Susan Mellen ne devrait pas passer une minute de plus en prison.

Selon M. Arnold, le système de justice a failli dans le cas de Mme Mellen et son avocat n'a pas fourni des services adéquats. Il s'est dit convaincu de son innocence.

Le jugement a été accueilli par des applaudissements. Mme Mellen était entrée dans la salle d'audiences en larmes, devant ses enfants qui pleuraient aussi.

L'affaire Mellen avait fait l'objet d'une enquête de l'avocate Deidre O'Connor, qui dirige Innocence Matters, un groupe militant pour la libération des victimes d'erreurs judiciaires.

Selon Me O'Connor, l'accusée avait été reconnue coupable du meurtre en 1997 seulement à partir du témoignage d'une femme réputée pour ses mensonges. La mère de trois enfants avait alors été condamnée à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle.

June Patti, qui avait témoigné contre Mme Mellen, avait donné plusieurs informations erronées à la police par le passé, selon les documents de Me O'Connor. Elle est décédée en 2006.

Trois membres d'un gang de rue ont finalement été liés au meurtre et l'un d'entre eux a été reconnu coupable par la suite. Un autre membre avait été soumis au test de polygraphe, lors duquel il avait avoué que Mme Mellen n'était pas présente lorsque le crime a été commis.

Me O'Connor avait fait circuler une pétition en 1994, dans laquelle elle plaidait que le détective responsable de l'arrestation de Mme Mellen avait aussi contribué à la condamnation de deux personnes qui ont finalement été innocentées.

PLUS:pc