NOUVELLES

Andrew Barroway accepte d'acheter 51 pour cent des Coyotes de l'Arizona

10/10/2014 08:20 EDT | Actualisé 10/12/2014 05:12 EST

GLENDALE, États-Unis - Une entente est en place pour que les Coyotes de l'Arizona changent de mains pour une deuxième fois en 14 mois.

Les propriétaires actuels insistent toutefois que la vente d'une majorité des parts à Andrew Barroway ne fera que solidifier les liens de l'équipe avec l'Arizona.

IceArizona a accepté, vendredi, de vendre 51 pour cent des parts à Barroway pour 155 millions $ US, une entente qui doit être approuvée par le bureau des gouverneurs de la LNH. Si la vente est approuvée, Barroway remplacera George Gosbee comme président du conseil d'administration et gouverneur de l'équipe.

«Il n'y a eu aucune discussion concernant le déménagement de l'équipe (à l'interne chez IceArizona), il n'y a jamais eu de discussion concernant le déménagement de l'équipe avec Andy, a insisté le président des Coyotes Anthony LeBlanc, vendredi soir. L'équipe est ici pour rester. J'espère que les gens vont comprendre ça et mettre fin aux rumeurs. Nous sommes ici pour rester.»

IceArizona a acheté l'équipe l'an dernier. Elle était dirigée par la LNH depuis que Jerry Moyes l'avait placée sous la protection de la faillite en 2009.

Les membres d'IceArizona n'avaient pas considéré la possibilité de vendre des parts de l'équipe jusqu'ici malgré plusieurs offres. Ils ont plutôt passé la saison morte à améliorer l'aréna de l'équipe et à trouver un commanditaire pour changer le nom de l'amphithéâtre. Ils ont finalement formé un partenariat avec les casinos Gila River.

Barroway a toutefois signalé son intérêt il y a deux mois et IceArizona a tendu l'oreille.

Barroway a connu du succès comme gestionnaire de fonds spéculatif, lui qui est associé directeur au sein de la firme Merion Investment Management LP, une firme qui gère plus d'un milliard $. Il avait récemment tenté d'acheter les Islanders de New York et les Devils du New Jersey.

La vente à Barroway devrait permettre aux Coyotes de recevoir une infusion massive de fonds, tout en permettant aux membres d'IceArizona, basé au Canada, d'obtenir un allégement fiscal important. Tous les membres d'IceArizona vont rester au sein du groupe de propriétaires et auront leur mot à dire dans les décisions concernant l'équipe.

LeBlanc a admis que les Coyotes avaient encaissé des pertes financières lors de la première année d'IceArizona comme propriétaire, mais a insisté pour dire que le chiffre rapporté — jusqu'à 24 millions $ — était inexact et que les pertes avaient été anticipées. Il a ajouté que les propriétaires s'attendaient à subir d'autres pertes en 2014-15, mais qu'ils espèrent commencer à toucher un profit dès la prochaine saison.

PLUS:pc