POLITIQUE

PKP somme Barrette de s'excuser

09/10/2014 02:29 EDT | Actualisé 09/10/2014 02:40 EDT
PC

QUÉBEC - Pierre Karl Péladeau ne digère pas la comparaison entre lui et Silvio Berlusconi faite par le ministre Gaétan Barrette jeudi matin.

Le ministre de la Santé a affirmé que le risque de conflits d'intérêts de monsieur Péladeau est similaire à celui du «cavaliere» italien. Gaétan Barrette a toutefois pris soin de préciser qu'il ne comparait par le comportement des deux hommes.

Silvio Berlusconi a été condamné à la prison à deux reprises, notamment pour fraude. Il a aussi défrayé la manchette pour une affaire de moeurs avec une mineure.

Pierre Karl Péladeau a réagi sur Facebook aux propos du ministre Barrette.

«En me comparant à Sylvio Berlusconi, ou en laissant entendre tout rapprochement avec ce personnage, le ministre Gaétan Barrette commet, en plus d'une faute, une injure à la fonction parlementaire, écrit-il. Il m’a associé de façon volontaire à Sylvio Berlusconi, qui a été condamné dans son pays, l'Italie, pour fraude fiscale, en plus d’avoir fait face à des poursuites judiciaires en matière de mœurs et de malversations. Un tel rapprochement ne peut qu'être fait pour atteindre à ma réputation.»

Il demande au ministre de s'excuser. «Il en va de la réputation de l’ensemble des élus et de ma réputation», ajoute-t-il.

Les propos du ministre Barrette survenaient juste avant l'adoption en chambre d'une motion présentée par la CAQ pour empêcher un député de posséder un média. La «motion PKP» a finalement reçu l'appui des libéraux et de Québec solidaire, tandis que les péquistes ont voté contre.

Une commission parlementaire se penchera maintenant sur la question, avant de proposer des changements législatifs.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Pierre Karl Péladeau à Saint-Jérôme