NOUVELLES

Vancouver pourra démanteler un camp de tentes d'itinérants au centre-ville

08/10/2014 08:08 EDT | Actualisé 08/12/2014 05:12 EST

VANCOUVER - La Ville de Vancouver a remporté une victoire en cour lui permettant de commencer à chasser des centaines d'itinérants qui campent dans un parc au centre-ville.

L'agence responsable des parcs obtient l'injonction en Cour suprême de la Colombie-Britannique environ trois mois après que des centaines de tentes eurent été érigées dans le parc Oppenheimer, dans le quartier pauvre de Downtown Eastside.

L'injonction permet aux travailleurs de la Ville de démanteler les tentes et de nettoyer les lieux à partir de mercredi prochain, 22 h, si les campeurs ne quittent pas de leur propre chef.

La juge Jennifer Duncan s'est dite confiante de voir les autorités démanteler les installations dans l'ordre et le respect, soulignant que davantage de logements temporaires devaient être mis en place la semaine prochaine.

Le campement s'est mis en forme en juillet en guise de protestation par des itinérants déplorant le manque de logements abordables dans le secteur, bien que la Ville affirme qu'il y a assez d'endroits pour loger les campeurs et que les installations de tentes présentent trop de risques à la sécurité.

Des avocats pour le groupe militant Pivot Legal Society ont argué que les abris temporaires offerts par la Ville représentent une option pire que celle de dormir dans un parc, et que l'injonction n'accorde pas assez de temps aux campeurs pour trouver leur propre solution de rechange adéquate.

PLUS:pc