NOUVELLES

Quatre autres civils sont tués lors d'affrontements au Cachemire

08/10/2014 07:46 EDT | Actualisé 08/12/2014 05:12 EST

SRINAGAR, Inde - De nouveaux échanges de tirs entre les forces indiennes et pakistanaises ont coûté la vie à au moins quatre civils au Cachemire, dans la nuit de mardi à mercredi.

Les autorités indiennes ajoutent que ces violences qui comptent parmi les pires à éclater depuis qu'un cessez-le-feu a été conclu en 2003 ont aussi fait 18 blessés du côté indien et trois du côté pakistanais.

La violence ne cesse de prendre de l'ampleur depuis dimanche soir, le long de la frontière de 200 kilomètres qui sépare la province pakistanaise du Punjab et la portion indienne du Cachemire. On retrouve des villages anciens et des champs agricoles des deux côtés de la ligne de démarcation.

Des escarmouches se sont aussi produites plus au nord, là où le Pakistan contrôle une portion du Cachemire délimitée par une ligne de contrôle surveillée par l'ONU, mais on ne rapporte aucune victime.

Des dizaines de milliers de personnes ont pris la fuite de deux côtés de la frontière. Trois nuits d'affrontements ont fait au moins neuf morts du côté pakistanais et sept du côté indien.

L'Inde accuse le Pakistan d'avoir volontairement mis le feu aux poudres cette semaine, de manière à faciliter l'infiltration de militants séparatistes dans la portion indienne du Cachemire. Le Pakistan nie formellement ces allégations.

Des observateurs de l'ONU sont attendus dans la région au cours des prochaines heures.

PLUS:pc