NOUVELLES

Le groupe armé État islamique abat un second hélicoptère militaire irakien

08/10/2014 05:44 EDT | Actualisé 08/12/2014 05:12 EST

BAGHDAD - Des combattants du groupe armé État islamique (ÉI) ont abattu un hélicoptère militaire irakien, tuant ses deux pilotes, mercredi. Cet incident, le deuxième du genre en une semaine, soulève des inquiétudes quant à la capacité du groupe extrémiste d'attaquer les appareils de la coalition aérienne menée par les États-Unis.

Selon deux sources irakiennes, les extrémistes ont utilisé un lance-missiles individuel pour abattre l'hélicoptère Bell 407. L'appareil s'est ensuite écrasé au nord de la ville de Beiji, à environ 200 kilomètres au nord de Bagdad.

Le pilote et le copilote ont été tués, a admis un officier des forces aériennes irakiennes à l'Associated Press. Un fonctionnaire du ministère de la Défense a confirmé la nouvelle.

Vendredi dernier, des combattants de l'ÉI avaient abattu un hélicoptère Mi-35 près de Beiji. Le pilote et le copilote ont également été tués au cours de l'opération.

Ces deux incidents illustrent les capacités des combattants de l'ÉI de résister aux opérations aériennes menées contre le groupe. Certains craignent que les extrémistes aient mis la main sur des missiles sol-air pouvant abattre des avions lorsqu'ils se sont emparés des bases des armées irakiennes et syriennes, l'été dernier.

Des transporteurs aériens comme Air France, KLM et Delta Air Lines ont modifié les trajectoires de leurs vols commerciaux pour éviter l'espace aérien irakien.

Une voiture piégée a par ailleurs explosé mercredi près d'un café, dans le quartier chiite de Sadr City à Bagdad, tuant 10 personnes et en blessant 25 autres, selon des sources policières et hospitalières.

PLUS:pc