NOUVELLES

Des pièces de métal insérées dans deux patates à Terre-Neuve-et-Labrador

08/10/2014 02:23 EDT | Actualisé 08/12/2014 05:12 EST

SUMMERSIDE, - Une deuxième pomme de terre dans laquelle on aurait inséré un objet métallique a été trouvée à Terre-Neuve-et-Labrador, a indiqué mercredi la police.

La patate a été trouvée par un consommateur de Noggin Cove, dans un sac acheté dans un commerce de la ville voisine de Carmanville.

Ce sac de pommes de terre proviendrait du même producteur de Summerside, à l'Île-du-Prince-Édouard, que celui où l'on a trouvé récemment une autre patate contenant une pièce métallique, a indiqué la sergente Leanne Butler, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Cette première pomme de terre avait été découverte plus tôt cette semaine par un consommateur de Labrador City.

La police demande aux consommateurs des provinces de l'Atlantique d'être attentifs en consommant les patates récoltées et emballées par l'entreprise Linkletter Farms Ltd.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments indique qu'à la suite d'une plainte d'un consommateur, Linkletter Farms a volontairement retiré ses patates de marques Link, Market Town et Carr's, distribuées dans les quatre provinces de l'Atlantique.

La GRC demande aux consommateurs qui trouveraient une pièce métallique insérée dans une pomme de terre de tout conserver et de prévenir la police.

PLUS:pc