NOUVELLES

Campus de l'UQTR à Drummondville : la première pelletée de terre a été donnée (VIDÉO)

08/10/2014 02:34 EDT | Actualisé 08/10/2014 02:34 EDT

Le coup d'envoi des travaux de construction du pavillon de Drummondville de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a été donné mardi matin, en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, Yves Bolduc, et du ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, Laurent Lessard.

C'est la Ville de Drummondville qui est responsable de la construction du pavillon, dont le coût est évalué à plus de 24 millions de dollars.

Il s'agit d'un bâtiment d'une superficie de 7500 mètres carrés répartis sur trois étages, y compris une mezzanine. L'édifice abritera des salles de cours, deux laboratoires pour les sciences infirmières et le génie mécanique, des bureaux administratifs ainsi que des aires de service pour les étudiants. Une bibliothèque occupera le centre de l'immeuble. Le nouveau pavillon a été conçu pour permettre un éventuel agrandissement.

L'Université a confirmé que les locaux pourraient accueillir les premiers étudiants en janvier 2016 en enseignement scolaire et éducation préscolaire, en sciences infirmières, en administration, en informatique, en génie mécanique et en sciences comptables.

Depuis l'automne 2012, l'UQTR offre des programmes de baccalauréat dans les locaux du Cégep de Drummondville. « L'implantation de ce campus est bénéfique pour l'ensemble de la communauté du Centre-du-Québec, qui a connu un essor économique et démographique important au cours des dernières années. [Avec] les programmes d'études qui y seront offerts, le campus de l'UQTR répondra aux besoins du marché du travail à l'échelle locale et régionale », a expliqué le ministre Lessard.

« Drummondville est reconnue pour sa culture entrepreunariale et pour le développement qu'on y a fait au cours des 25 dernières années. On fait l'envie de plusieurs régions au Québec. Doter le Centre-du-Québec d'un campus, pour moi, c'est l'aboutissement de tous ces projets qui ont connu du succès et on reconnaît que Drummondville n'est plus une ville mono-industrielle des années 1980 et que la ville a le vent dans les voiles. C'est maintenant une cité universitaire », a souligné le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, qui se réjouit de la situation.

L'UQTR louera les locaux pendant 25 ans avant d'en devenir propriétaire.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les campus des universités canadiennes en photos