NOUVELLES

La commissaire à l'environnement dit qu'Ottawa n'en fait pas assez

07/10/2014 06:27 EDT | Actualisé 07/10/2014 06:27 EDT
Getty

Dans un rapport déposé ce matin, la nouvelle commissaire à l'environnement et au développement durable, Julie Gelfand, dresse un constat peu flatteur des engagements pris par le gouvernement fédéral dans la lutte contre les changements climatiques.

Un texte de Marc Godbout

Mme Gelfand conclut que le gouvernement fédéral n'en fait pas assez. Elle constate que la situation a peu changé depuis le dernier rapport du commissaire à l'environnement il y a deux ans et que les mesures mises en place par le gouvernement conservateur n'auront presque aucun effet sur les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020.

« Tout indique que le Canada n'atteindra pas sa cible internationale de réduction de gaz à effet de serre d'ici 2020. Le gouvernement fédéral n'a pas de plan global qui montre comment le Canada atteindra cette cible », dit-elle.

Le gouvernement fédéral avait pris l'engagement en 2009, aux termes de l'accord de Copenhague, de réduire de 17 % par rapport au niveau de 2005 les émissions de gaz à effet de serre, et ce, d'ici 2020.

Aucune réglementation pour les secteurs pétrolier et gazier

Huit ans après avoir signifié son intention de réglementer le secteur du pétrole et du gaz, responsable de la plus forte hausse des émissions, le gouvernement fédéral a reporté à maintes reprises la mise en oeuvre des règlements visant l'industrie.

« Le gouvernement n'a mené des consultations qu'en privé, principalement par l'entremise d'un petit groupe de travail composé de représentants d'une province et de représentants choisis par l'industrie », écrit la commissaire.

Nouveau processus fédéral d'évaluation environnementale : des lacunes

Julie Gelfand déplore le manque de clarté entourant les critères qui expliquent pourquoi certains projets sont soumis à une évaluation environnementale alors que d'autres ne le sont pas. Elle craint que des projets importants n'échappent à l'évaluation.

En 2012, le gouvernement conservateur a modifié en profondeur la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale pour améliorer les délais et réduire le chevauchement entre organismes responsables.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 pays les plus énergivores