NOUVELLES

Les avocats des joueuses de soccer veulent discuter du gazon de la CM en 2015

07/10/2014 07:22 EDT | Actualisé 07/12/2014 05:12 EST

TORONTO - Les avocats d'un groupe de joueuses étoiles qui refusent de disputer la Coupe du monde de soccer féminin en 2015 sur du gazon synthétique ont indiqué que la FIFA avait elle-même démontré qu'il restait encore beaucoup de temps pour résoudre l'enjeu avant le coup d'envoi du tournoi.

L'avocat Hampton Dellinger a fait référence à un texte diffusé sur le site Internet de la FIFA portant sur la tournée d'inspection de l'organisation qui s'est terminée mardi à Vancouver et dans lequel on indiquait que «toutes les étapes de certification des surfaces de jeu qui seront utilisées dans les différents stades devraient être complétées d'ici le début de l'année 2015».

Ça «conforte notre position à l'effet qu'il reste encore beaucoup de temps pour trouver une solution raisonnable», a dit Dellinger en entrevue.

«Présentement, ils ne peuvent dire que leurs terrains sont acceptables, a-t-il ajouté. En conséquence, d'une certaine façon, ça donne l'opportunité aux deux parties de se rencontrer comme nous avons déjà essayé de le faire et de trouver une solution.»

Tandis que la tournée d'inspection se terminait, la FIFA a salué le niveau de préparation du Canada pour le tournoi.

«Le Canada respecte les échéanciers», a déclaré Tatjana Haenni, directrice adjointe des compétitions de la FIFA et responsable des compétitions féminines.

«Nous avons inspecté les six stades, et de façon générale, nous sommes satisfaits de la préparation du Canada.»

Cette tournée s'est arrêtée à Ottawa, Moncton, Montréal, Winnipeg, Edmonton et Vancouver.

PLUS:pc