NOUVELLES

Le FBI enquête sur des menaces envers un ex-propriétaire de la NFL

07/10/2014 03:14 EDT | Actualisé 07/12/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Le FBI enquête sur des menaces qui ont été proférées envers Malcolm Glazer et des membres de sa famille à l'époque où l'ex-propriétaire des Buccaneers de Tampa Bay tentait d'acquérir le club de Premier League anglaise Manchester United, selon des documents qui ont été rendus publics récemment.

Glazer, un milliardaire dont l'acquisition du Man U en 2005 a été vertement critiquée par les partisans de l'équipe, est mort en mai à l'âge de 85 ans.

Le FBI a publié une portion de 120 pages d'un rapport caviardé qui offre notamment des détails sur des appels téléphoniques et des courriels menaçants, après avoir reçu une requête de l'Associated Press en vertu du Freedom of Information Act.

Glazer possédait déjà les Bucs depuis une décennie lorsqu'il a acquis Manchester United en ayant recours à l'endettement massif, le 'leverage', pour une somme oscillant autour de 1,4 milliard $. Les partisans opposés à l'achat du club par des intérêts étrangers ont critiqué cette décision, estimant qu'il allait vendre le stade, augmenter le prix des billets et cribbler le club de dettes.

Le matin du 12 mai 2005, lorsque Glazer est officiellement devenu propriétaire majoritaire du club, un homme au fort accent britannique a appelé aux quartiers généraux des Bucs, a posé des questions sur eux et terminé son appel en déclarant qu'il souhaitait la mort de Glazer, selon le FBI.

Quelques heures plus tard, un autre homme au fort accent britannique s'identifiant comme étant un membre du Groupe d'action du Manchester United a appelé et prévenu que la famille de Glazer sera en danger, à moins qu'il ne retire son offre d'achat du club, précise le FBI.

PLUS:pc