NOUVELLES

La publication des photos nues est un crime sexuel, selon Jennifer Lawrence

07/10/2014 02:44 EDT | Actualisé 07/12/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Les gens qui ont regardé les photos de célébrités nues publiées par des pirates informatiques ont commis «un crime sexuel», a déclaré l'actrice Jennifer Lawrence en entrevue avec le magazine Vanity Fair.

La lauréate d'un Oscar, qui fait partie des dizaines de célébrités dont les photos ont été publiées le 31 août, a attaqué tant les pirates que ceux qui ont cherché à regarder les photos. Il s'agissait de ses premiers commentaires publics sur l'incident.

Ce n'est pas un scandale, a-t-elle dit à propos des pirates, mais un «crime sexuel». Elle a ajouté qu'il fallait que la loi et les gens changent.

Quant à ceux qui ont regardé les photos, ils ont perpétué l'infraction et devraient avoir honte.

L'actrice de 24 ans a dit que les photos avaient été prises pour celui qui est son petit ami depuis quatre ans, l'acteur Nicholas Hoult, et que l'appel le plus difficile qu'elle a eu à faire a été à son père, pour lui annoncer la mauvaise nouvelle.

Elle a pensé à écrire une déclaration de réaction, mais chaque fois, elle se mettait à pleurer ou se fâchait.

La compagnie Apple a admis que les pirates avaient ciblé les comptes de Lawrence et de plusieurs autres célébrités et réussi à s'y immiscer. Le FBI a confirmé qu'il enquêtait sur l'affaire.

Plus tôt ce mois-ci, Apple a annoncé ses plans pour renforcer la sécurité et a enjoint ses utilisateurs à trouver des mots de passe plus compliqués et à adopter un processus d'authentification à deux étapes pour prévenir le vol d'information personnelle.

PLUS:pc