NOUVELLES

Isabelle Maréchal confie un sombre chapitre de sa vie à Mitsou

07/10/2014 12:48 EDT | Actualisé 07/12/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Quand Mitsou, animatrice de «Dis-moi», se dirige vers le studio 98,5 FM pour rencontrer Isabelle Maréchal qui y anime une émission quotidienne, on s'attend à ce que ces deux belles blondes parlent de leur métier et de leur implication dans le merveilleux monde du divertissement.

Par une belle journée d'été, bien installées sur la plage de l'Horloge du Vieux-Port, Isabelle raconte comment son caractère affirmé en fait une débatteuse hors pair, une fonceuse qui aime se lancer dans toutes sortes d'expériences et se laisse souvent guider par ses élans du coeur. Un jour, côté coeur justement, elle rencontre un bel Américain, son «Mohawk» comme elle l'appelle, dont elle tombe follement amoureuse. Leur relation aura duré huit ans et donné vie à une petite Audrey. Bien qu'ils n'habiteront jamais ensemble, avec le temps, au fil des rencontres, les choses se gâtent.

Voilà que l'homme de sa vie s'est mis à la dénigrer, à lui lancer des bouteilles au visage, à la traîner par les cheveux jusque dans la rue Force était d'admettre qu'il était devenu violent. Ça ne pouvait plus durer et Isabelle dévoile avec le franc-parler qu'on lui connaît cette période désolante, souhaitant que son histoire puisse donner le courage aux femmes qui vivent des situations intolérables de se sortir du cercle infernal. À MOI&cie, le mardi 14 octobre, 22h30.

Déjà, la vie tout autrement

Internet a le bras toujours plus long. Le documentaire «Global Partage» présente l'univers dans lequel nous baignons dorénavant grâce à la possibilité d'échanges illimités dont tous les utilisateurs à travers le monde peuvent bénéficier, à tout moment et dans quelque domaine que ce soit.

L'argent se fait rare et pourtant, grâce à l'économie collaborative, un mouvement prend forme pour favoriser les échanges, la location, le troc ou même le don. Et tout devient possible! Après la location de vélos, d'autos ou même l'échange de résidences pour la période des vacances, voici que les sites se démultiplient et qu'on peut proposer le «Couchsurfing» aux voyageurs, le «Time Sharing» qui consiste en échange de temps et de services, un «Fab Lab» disposant d'appareils coûteux où on peut créer tout ce qu'on désire aidé de la connaissance de spécialistes. Les possibilités sont infinies comme le démontre Antonin Léonard, un jeune Français qui a lancé l'idée du «Oui Share» en France.

À titre d'exemple, considérons la voiture qui coûte environ 8500 $ par année pour son entretien, l'essence, les assurances, la dépréciation. On constate qu'on ne l'utilise que 92 pour cent du temps, or, ces «temps morts» pourraient servir à la location. Il en est ainsi pour les outils, appareils ménagers et combien d'autres objets qui nous encombrent plus qu'ils ne nous servent.

En matière de partage, Explora nous en met plein la vue, ce samedi, 22h.

L'art y est pour quelque chose

Sans savoir comment la magie agit, il reste que l'art contribue au mieux-être des patients, des souffrants, des confus. Dans le documentaire «L'art fait du bien», intervenants, spécialistes et «rescapés» affirment l'importance de l'art dans la vie de tous. La chorégraphe et danseuse Marie Chouinard fait d'ailleurs cette constatation irréfutable et tellement juste: dès la naissance, le chant de la mère ne finit-il pas toujours par calmer l'enfant. À Télé-Québec, dans le cadre des «Grands Documentaires», le lundi 13 octobre, 21h.

Quand la maman et épouse meurt, Alice et son père, Benoît, peinent à s'adapter à cette nouvelle réalité. La jeune fille continue alors de la faire vivre en disposant les vêtements de sa maman à côté d'elle, à table, dans son lit. Puis arrive le moment où Benoît, malgré son deuil, veut éviter que la fillette s'enlise dans son imaginaire et la force à faire face à la réalité. En à peine 15 minutes, la comédienne et réalisatrice Sarianne Cormier capte ces instants bien concrets de l'omniprésence de l'absence d'un être cher suite à son récent décès. À UNIS, «Les Vestiges», ce dimanche, 21h35.

Freddie Mercury, décédé du sida à 45 ans, était promis à un grand avenir. Cofondateur du groupe Queen, il en était le chanteur soliste. On n'oubliera jamais «Bohemian Rhapsody», «Living on my Own» ou «Barcelona» qu'il a eu le bonheur d'interpréter avec la soprano Montserrat Caballé dont la collaboration a donné naissance à une sincère amitié. Une voix solide supportée par une personnalité mystérieuse et énigmatique, ce natif de Zanzibar était selon Rhys Thomas, le réalisateur de «Freddie Mercury - The Great Pretender», un timide qui recherchait l'amour et vivait derrière son personnage. À ARTV, le lundi 13 octobre, 20h.

À RADIO-CANADA: un fascinant documentaire de la BBC fouille le sépulcre du premier empereur de Chine qui s'était fait enterré avec 9000 soldats en terre cuite chargés de le protéger dans l'au-delà, il y a 2000 ans. Les techniques modernes et révolutionnaires jettent un éclairage révélateur sur ces statues découvertes en 1974, à «Découverte», ce dimanche, 18h30. Profession: «Démineur» à «Ciné-Club», ce dimanche, 22h45. Ce drame de guerre met en scène trois soldats américains chargés de désamorcer des bombes dans les quartiers chauds de Bagdad, en 2004, avec Jeremy Renner, Anthony Mackie et Brian Geraghty. Ce film a remporté six Oscars en 2010.

À TVA: à «Yamaska VI», Julie (Chantal Fontaine) incite Brian (Yan England) à quitter la maison familiale et à voler de ses propres ailes, le lundi 13 octobre, 20h. Laurent Paquin et Janette Bertrand sont les invités de Julie Bélanger et José Gaudet à «Ça finit bien la semaine V», le vendredi 17 octobre, 21h.

À ARTV: quatre amies new-yorkaises, fraîchement diplômées, entreprennent leur vie d'adultes et sont confrontées à toutes sortes de difficultés: les amours compliquées, le manque d'argent, les conditions de travail décevantes seront le lot des «Girls», le mercredi 15 octobre, 22h. Échelonnée sur trois saisons, la deuxième série débutera en janvier 2015.

À RDI: le jeudi 16 octobre, 20h, on consacre l'heure à «Ebola, anatomie d'un virus», qui se répand à une vitesse incroyable dans certains pays d'Afrique de l'Ouest et dont le taux de mortalité ne cesse de s'alourdir.

À TV5: c'est à 23h40, ce samedi, qu'on pourra revoir l'escarmouche concernant le mariage pour tous décrié par le journaliste Eric Zemmour, régulier de «On n'est pas couché», et l'invitée Anne Dorval, outrée par les propos de celui-ci. La «Kumbh Mela», une fête célébrée tous les 12 ans sur les rives du Gange, attire plus de 70 millions d'hindouistes. Cet événement étant sans doute l'un des plus rassembleurs au monde nous est expliqué, le jeudi 16 octobre, 19h.

À MUSIMAX: attendant la sortie d'un nouvel album («The Endless River») en novembre prochain, on retrouve «Pink Floyd & Sid Barrette», le vendredi 17 octobre, 20h, dans un documentaire racontant la production de l'album «Wish you Were Here», suivi, à 21h, de «Pink Floyd - Pulse: Dark Side of the Moon Live», la tournée internationale qui visait, en 1994, à présenter leur album «The Division Bell», en entier devant public.

PLUS:pc