NOUVELLES

Les pays ne font pas assez d'efforts pour freiner l'Ebola, dit Obama

06/10/2014 07:05 EDT | Actualisé 06/12/2014 05:12 EST

WASHINGTON - La communauté internationale n'en fait pas assez pour combattre l'épidémie Ebola qui fait des ravages en Afrique de l'Ouest, a affirmé le président américain Barack Obama.

Selon lui, les pays étrangers n'ont pas réagi assez énergiquement pour contenir le virus. Il s'agit d'un enjeu de sécurité prioritaire pour les États-Unis, a-t-il ajouté.

Le président américain tentera donc de mettre de la pression sur les autres pays pour qu'ils se joignent aux efforts des États-Unis, a-t-il expliqué.

Bien que les chances d'épidémie aux États-Unis demeurent faibles, son administration travaille actuellement à instaurer des nouveaux protocoles de dépistage pour les passagers internationaux tant aux États-Unis qu'à l'étranger.

Le président Obama s'est adressé aux médias lundi après une rencontre avec son équipe de sécurité nationale.

PLUS:pc