NOUVELLES

La compagnie américaine Hewlett-Packard se scinde en deux sociétés

06/10/2014 07:58 EDT | Actualisé 06/12/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - La compagnie américaine Hewlett-Packard (HP) se scinde en deux sociétés, l'une pour les ordinateurs personnels et l'impression et l'autre pour les services technologiques, dans le but de devenir plus rentable.

La société de Palo Alto, en Californie, a mis à pied des dizaines de milliers d'employés au cours des dernières années en raison d'une baisse des ventes, les clients se tournant vers les appareils mobiles pour effectuer des tâches informatiques de base. Ce changement a dramatiquement fait baisser la demande pour les ordinateurs de HP.

L'entreprise de services prendra le nom de Hewlett-Packard Enterprise, et elle sera dirigée par le président de HP, Meg Whitman. La filiale d'ordinateurs personnels et imprimantes, HP Inc., sera dirigée par Dion Weisler.

«La décision de séparer la société en deux compagnies de premier rang démontre notre engagement envers notre plan de redressement, a déclaré M. Whitman. Cela donnera à chaque nouvelle compagnie l'indépendance, la vision, les ressources financières et la flexibilité nécessaires pour s'adapter rapidement au marché et aux dynamiques de la clientèle.»

Brian White, de la banque d'investissement américaine Cantor Fitzgerald, considère que HP a de nombreuses raisons de vouloir séparer ses activités, notamment le ralentissement du marché de l'ordinateur personnel depuis l'arrivée du iPad en 2010. Bien que le marché de l'ordinateur personnel a repris un peu de vigueur cette année, séparer l'entreprise donnera à HP la possibilité de vendre l'une ou l'autre composante — ou les deux — si une offre intéressante survient.

Le scindement, s'il est approuvé par le conseil d'administration, devrait se terminer d'ici la fin de l'année fiscale 2015. Une fois cette opération complétée, les actionnaires posséderont des parts dans les deux compagnies.

Lors de son plus récent trimestre, HP a annoncé des recettes de 27,6 milliards $ US, soit un gain annuel de un pour cent. Cela marque la première augmentation trimestrielle depuis la fin de 2011. Les ordinateurs et imprimantes ont représenté 51 pour cent des revenus trimestriels, le reste provenant des services comme la consultation, le stockage de données, les serveurs et les logiciels.

HP devrait procéder ce mois-ci à la dernière vague de coupes d'emploi et remercier entre 11 000 et 16 000 employés. Cela s'ajoute aux 34 000 personnes qui ont déjà été mises à pied.

PLUS:pc