NOUVELLES

Ebola: une Espagnole et un Norvégien ont été infectés

06/10/2014 01:41 EDT | Actualisé 06/12/2014 05:12 EST

MADRID - Deux autres Occidentaux qui luttaient contre l'épidémie d'Ebola ont été infectés par le virus.

Dans un premier temps, le ministère espagnol de la Santé a annoncé lundi qu'une infirmière qui a soigné un missionnaire rapatrié au pays après avoir été infecté semble elle aussi maintenant souffrir de la maladie. Les résultats d'un deuxième test sont attendus pour confirmer le diagnostic.

La femme faisait partie de l'équipe médicale qui a traité un missionnaire de 69 ans qui est mort à l'hôpital, le mois dernier, après être rentré à Madrid depuis l'Afrique.

L'infirmière s'est présentée à l'hôpital Alcorcon, en banlieue de Madrid, avec une forte fièvre et a été placée en quarantaine.

Par ailleurs, l'organisation humanitaire Médecins sans frontières a dit qu'un de ses employés en Sierra Leone a été infecté par le virus.

Le Norvégien a été placé en quarantaine après avoir développé une fièvre dimanche. Des tests ont confirmé qu'il s'agissait de l'Ebola.

L'employé sera rapatrié à Oslo et placé en quarantaine dès que possible. Une enquête a été ouverte pour déterminer comme il a pu s'infecter.

Enfin, la firme pharmaceutique américaine Chimerix a annoncé lundi que la Food and Drug Administration des États-Unis a autorisé l'utilisation d'un médicament antiviral expérimental qu'elle développe pour tenter de lutter contre l'Ebola. Le brincidofovir a été conçu pour lutter contre d'autres virus, mais des tests en laboratoire permettent d'espérer une efficacité contre l'Ebola. Le produit fait actuellement l'objet d'essais cliniques finaux.

PLUS:pc