NOUVELLES

Les Seahawks et les Redskins ont emprunté des trajectoires différentes

05/10/2014 02:22 EDT | Actualisé 05/12/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Oh, quelle journée ce fut, et quelle journée c'était supposé représenter.

Russell Wilson et Robert Griffin III, qui venaient d'enregistrer les deux meilleures saisons de l'histoire de la NFL pour des quarts recrues, s'affrontaient dans un match de premier tour éliminatoire le 6 janvier 2013.

C'était assurément le premier d'une série de duels épiques. Peu importe l'identité du quart gagnant cette journée-là, la valeur des deux joueurs — et celle de leur concession respective — allait grimper en flèche. C'était l'avenir du football professionnel, deux menaces qui allaient changer la façon de jouer au football.

Qui pouvait prévoir les trajectoires différentes qu'allaient emprunter Wilson et Griffin lors des 20 mois suivants? Wilson et les Seahawks de Seattle disputeront le match de lundi soir en sachant qu'ils ont déjà acquis une bague du Super Bowl. Griffin ne sera même pas sur le terrain pour les Redskins de Washington, un club qui s'est effondré et qui a entraîné dans sa chute le départ de l'entraîneur-chef.

«Je ne suis pas certain qu'on aurait pu prédire où nous nous trouverions, et je ne suis pas certain qu'ils auraient pu le prédire eux non plus, a confié l'ailier rapproché des Redskins Logan Paulsen. De toute évidence, on aurait préféré que la situation soit inversée, mais ce n'est pas le cas et nous devons composer avec la situation dans laquelle nous sommes.»

L'effrondrement a commencé lorsque le genou de Griffin s'est tordu au quatrième quart d'un match qui s'est soldé 24-14 en faveur des Seahawks. Il a ensuite subi une chirurgie pour reconstruire son genou et sa période de rééducation subséquente a porté ombrage à l'ensemble de la saison morte des Redskins, mettant essentiellement la table pour une lutte de pouvoir à l'interne au centre de laquelle se trouvait l'entraîneur-chef Mike Shanahan. L'enjeu principal consistait à déterminer quelle utilisation devait faire l'équipe de son quart étoile afin de maximiser son efficacité.

Le coefficient d'efficacité de Griffins a chuté de 20 pour cent entre sa première et sa deuxième campagne, il a été cloué au banc pour les trois derniers matchs du calendrier régulier, et les Redskins ont conclu leur saison avec huit revers consécutifs.

Shanahan a été limogé le 30 décembre 2013. Trente-quatre jours plus tard, les Seahawks décrochaient le premier titre de la NFL de leur histoire. Wilson est aussi devenu le premier joueur de l'histoire de la ligue à afficher un taux d'efficacité aérien supérieur à 100 lors de ses deux premières saisons.

Les Redskins peuvent continuer de songer à ce qui aurait pu se produire, tandis que les Seahawks n'ont même pas à vouloir changer quelque chose. Ça manquerait de décence, et les bagues parlent d'elles-mêmes.

«J'ignore ce qui se passe là-bas, a dit l'entraîneur-chef des Seahawks Pete Carroll. Mais nous sommes conscients que nous sommes chanceux de pouvoir vivre une telle séquence depuis quelques années, et nous essayons de poursuivre dans cette direction en travaillant d'arrache-pied sur une base quotidienne.»

Cette saison, les Seahawks sont encore dominants. Ils ont une fiche de 2-1 à l'approche de leur semaine de congé, ce qui n'est pas si mal si on considère qu'ils ont déjà affronté Aaron Rodgers, Philip Rivers et Peyton Manning.

Pendant ce temps, les Redskins se cherchent toujours, et Griffin est encore sur la touche. L'entraîneur-chef recrue Jay Gruden s'affairait à bâtir un système de jeu dans lequel son joueur de concession occuperait un poste de quart plus traditionnel, mais Griffin s'est luxé la cheville gauche lors du match d'ouverture. Il a effectué une brève présence sur le terrain lors de la séance d'étirements samedi, mais ne devrait pas enfiler l'uniforme des Redskins avant plusieurs semaines encore.

Ils ont une fiche de 1-3, et leur seul gain s'est produit contre les pitoyables Jaguars de Jacksonville. Kirk Cousins a connu des performances en dents de scie en remplacement de Griffin, et on ignore toujours quel quart terminera la saison dans un poste de no 1 si les deux hommes sont en santé.

PLUS:pc