NOUVELLES

Des Palestiniens permis de sortie de Gaza pour aller prier à Jérusalem

05/10/2014 10:06 EDT | Actualisé 05/12/2014 05:12 EST

JÉRUSALEM - Pour la première fois depuis la prise de pouvoir du Hamas en 2007, des centaines de Palestiniens de la bande de Gaza ont pu prier, dimanche, à la mosquée la plus importante de Jérusalem.

Cette permission d'Israël, qui coïncide avec la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, qui a commencé samedi, fait partie d'un ensemble de concessions faites par Israël à la fin du récent conflit de 50 jours avec le Hamas.

Israël affirme avoir accordé 1500 permis à des Gazaouis afin qu'ils puissent aller se recueillir à la mosquée Al-Aqsa durant la fête religieuse de trois jours. On attendait environ 500 Palestiniens dimanche. Les quelque 1000 autres devraient arriver au cours des deux prochains jours. L'armée affirme que les permis ont été accordés à des résidents de 60 ans et plus.

Ceux-ci sont montés à bord d'autobus tôt dimanche matin, pour se rendre dans la vieille ville de Jérusalem. Les fidèles, certains en fauteuil roulant ou s'appuyant sur des cannes, ont montré leur permis à des gardes de sécurité qui les ont laissés entrer dans la mosquée.

Israël interdit toute sortie de Gaza depuis la conquête du territoire par le groupe militant Hamas en 2007. Des permis sont accordés à des travailleurs humanitaires ou à des chrétiens qui souhaitent visiter Bethléem durant les fêtes religieuses. Les musulmans n'ont pas pu se rendre à la mosquée depuis 2007, selon Gisha, un groupe israélien qui milite pour la liberté de déplacement des Gazaouis.

Parmi les autres concessions accordées, Israël permet maintenant que des produits de l'agriculture et de la pêche de la bande de Gaza soient exportés en Cisjordanie. Les autorités ont aussi accepté une procédure qui facilitera l'entrée de matériaux de construction à Gaza, afin de procéder à la reconstruction après la guerre.

La plus récente guerre entre Israël et le Hamas a tué 2100 Palestiniens, des civils pour la majorité, selon l'ONU. Israël a perdu 66 soldats et six civils.

PLUS:pc