NOUVELLES

Un vétéran américain serait menacé de décapitation par le groupe État Islamique

03/10/2014 10:29 EDT | Actualisé 03/10/2014 10:30 EDT
AFP

La famille d'un ancien ranger de l'armée des États-Unis menacé de décapitation dans une vidéo par des militants en Syrie affirment que l'homme avait déménagé au Moyen-Orient pour offrir de l'aide humanitaire aux réfugiés de guerre.

La vidéo diffusée vendredi apparaît montrer Peter Kassig, 26 ans, d'Indianapolis, à genoux devant un militant masqué qui affirme qu'il sera le prochain, après la prétendue décapitation de l'otage britannique Alan Henning.

Une porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis a confirmé vendredi que Peter Kassig était détenu par le groupe armé État islamique et a ajouté que le Conseil n'avait aucune raison de douter de l'authenticité de la vidéo.

Les parents de M. Kassig ont dit que leur fils avait servi lors de la guerre en Irak et qu'il avait été libéré honorablement.

Le jeune homme avait travaillé au Liban comme assistant médical dans des hôpitaux frontaliers. Il est détenu depuis octobre 2013.

L'État islamique en 7 points