NOUVELLES

Ukraine: soldats et rebelles se disputent l'aéroport de Donetsk

03/10/2014 08:24 EDT | Actualisé 03/12/2014 05:12 EST

DONETSK, Ukraine - Les rebelles pro-russes tentaient toujours vendredi de s'emparer de l'aéroport de Donetsk, en dépit de la résistance acharnée des forces gouvernementales.

Un journaliste de l'Associated Press a vu vendredi trois chars rebelles tirer en direction de la gare principale de l'aéroport, où sont retranchés les soldats. Des tirs isolés retentissaient dans le secteur.

Le porte-parole du Conseil ukrainien de sécurité nationale, le colonel Andriy Lysenko, a dit que deux soldats ont été tués et neuf blessés depuis jeudi.

La chute de l'aéroport serait une lourde perte pour le gouvernement ukrainien, puisque les insurgés seraient alors en mesure d'accueillir des avions chargés de biens, en plus des convois de camions qui arrivent de Russie.

Les combats autour de l'aéroport se sont intensifiés cette semaine et menacent de faire dérailler le cessez-le-feu conclu le 5 septembre.

Une autre entente qui imposait aux deux camps de retirer leurs batteries d'artillerie du front n'a jamais été respectée.

L'ambassadeur de l'Ukraine aux Nations unies, Iouri Sergeïev, a déclaré aux journalistes vendredi qu'il est «évident que la Russie témoigne de peu de détermination à s'acquitter de ses obligations en vertu du traité de Minsk».

Il a ajouté que le non respect de l'entente «serait absolument désastreux». Il a ensuite accusé la Russie de continuer à bombarder régulièrement les positions civiles et militaires ukrainiennes.

«À ce jour, les positions de l'armée ukrainienne ont été bombardées environ 800 fois, a dit M. Sergeïev. Ces attaques ont mené à la mort d'environ 40 soldats et fait environ 200 blessés.»

Les quartiers résidentiels de Donetsk sont pris en étau. Un employé de la Croix-Rouge a été tué jeudi quand un obus est tombé près du bureau de l'organisme, à Donestk.

PLUS:pc