NOUVELLES

Le taux de chômage baisse à 5,9 pour cent aux États-Unis, le plus bas en six ans

03/10/2014 01:57 EDT | Actualisé 03/12/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Un boom d'embauches qui a vu la création de 248 000 emplois en septembre aux États-Unis a permis de faire passer le taux de chômage à 5,9 pour cent, le plus faible au pays depuis juillet 2008.

Le rapport publié vendredi par le département américain du Travail ajoute aussi un total de 69 000 nouveaux emplois aux chiffres précédemment estimés par le gouvernement pour les mois de juillet et d'août.

Le taux de chômage était de 6,1 pour cent en août et se situe maintenant près de 5,5 pour cent, un niveau que plusieurs économistes considèrent sain pour les États-Unis.

Le faible taux, combiné à la hausse des embauches, devrait intensifier le débat au sein de la Réserve fédérale américaine afin de déterminer si elle devrait augmenter ses taux d'intérêt plus tôt que prévu pour limiter l'inflation. La majorité des experts s'attendent à ce que la Réserve hausse son taux directeur vers le milieu de 2015.

D'un autre côté, l'inflation est actuellement si faible — même inférieure à la cible de deux pour cent préconisée par la Fed — que la banque centrale pourrait être tentée de maintenir les taux à leur très faible niveau jusqu'à tard en 2015 afin de tenter de soutenir la relance économique. La politique de la Fed a permis de conserver de faibles taux d'intérêt pour les emprunts, tant pour les consommateurs que pour les entreprises.

La robuste création d'emplois du mois de septembre risque de rassurer les observateurs qui craignaient que la faible activité d'embauche d'août ne signale le début d'un ralentissement. Le gain initial de 142 000 nouveaux emplois pour le mois d'août a été révisé à 180 000 emplois, tandis que celui de juillet est passé de 212 000 à 243 000 nouveaux emplois.

Par ailleurs, le salaire horaire moyen a chuté au cours du dernier mois, une tendance étonnante dans le contexte de croissance au chapitre des emplois. Il a baissé de 1 cent US pour passer à 24,53 $ US. Au cours de la dernière année, le salaire moyen n'a augmenté que de deux pour cent, ce qui est à peine supérieur à l'inflation de 1,7 pour cent observée au cours de la même période. Dans une économie en santé, le salaire horaire moyen augmente habituellement de 3,5 à 4,0 pour cent.

PLUS:pc