NOUVELLES

Dans l'arène: quel nom pour le nouveau pont Champlain?

03/10/2014 09:55 EDT | Actualisé 06/10/2014 02:16 EDT
Infrastructure Canada

Rendez-vous au bas de l’article pour voir le résultat de notre «combat» pour le nom du futur pont Champlain

Le nouveau pont Champlain, dont la fin de la construction est prévue pour décembre 2018, doit-il être rebaptisé? Transports Canada et le ministre Denis Lebel pensent que oui. Le ministre n’a jamais caché sa préférence pour un nouveau nom. Lundi, encore, il s’y référait en parlant du «nouveau pont sur le Saint-Laurent». …

À la fin de l’année dernière, le service des communications de Transports Canada indiquait que le pont recevrait une nouvelle dénomination avant d’affirmer ensuite qu’aucun nom n’était écarté et que «le gouvernement se penchera sur la question du nom du pont en temps opportun».

Le pont du Rocket?

Le ministre Lebel a déjà indiqué aimer l’idée de donner un pont Maurice-Richard à Montréal. «C'est un nom qui évoque le travail, l'efficacité», précisait celui qui était alors ministre fédéral des Transports. Quelques mois plus tard, le ministre Lebel confirmait que le célèbre marqueur du Canadien de Montréal se démarquait parmi les suggestions du public.

Sur cette question, Philippe Cantin a aussi fait valoir dans les pages de La Presse que cette nouvelle construction fournissait «une occasion extraordinaire de saluer le Québec moderne en honorant un homme qui symbolise à merveille nos espoirs, nos luttes et nos réalisations». Il portait ainsi le flambeau de ceux qui aimeraient voir naître le pont Maurice-Richard. Pendant ce temps, au Sportnographe, on vantait plutôt les mérites de Mathieu Darche

Champlain, c'est bien

Le changement de dénomination reste contesté. Dans une lettre publiée par Le Devoir, le journaliste et essayiste Robin Philpot s’est interrogé sur la volonté d’Ottawa. «Connaissant le militarisme du gouvernement Harper, son entichement pour la monarchie et l’Empire britannique ainsi que sa répugnance pour la France, on peut raisonnablement présumer qu’ils aimeraient commémorer quelqu’un qui partageait ces sentiments et qui rappellera durablement le lien colonial entre le Canada et le Royaume-Uni», craignait-il.

Mathieu Bock-Côté, dans Le Journal de Montréal, s’est aussi fait le défenseur du statu quo, et de la Nouvelle-France. «Il y a quelque chose d’insensé à congédier la mémoire de Champlain, surtout, si on se fie à la rumeur, s’il s’agit de remplacer son souvenir par celui de Maurice Richard, écrit-il dans son blogue. Ce n’est pas faire injure à ce grand joueur de hockey que de constater que son poids dans l’histoire n’est pas le même que celui du fondateur de Québec.»

Même son de cloche du côté d'Alec Castonguay, de L'Actualité. Ce dernier parlant même d'une aberration. «Le devoir de mémoire est également de ne pas succomber à la tentation de débaptiser nos infrastructures au profit des héros populaires plus récents», fait-il valoir.

Questionné à ce sujet à l'émission C'est pas trop tôt, à Radio-Canada, l’historien spécialiste de Montréal Paul-André Linteau a rappelé pour sa part que Samuel de Champlain avait été le premier à apposer le nom de Montréal sur une carte. Pour lui, donc, il serait « tout à fait pertinent » de conserver le nom actuel. Il a également évoqué le nom de Charles Le Moyne, «associée aux deux rives du Saint-Laurent», comme alternative.

Le nom pourrait-il plutôt évoquer les origines amérindiennes de la ville de Montréal? Les noms de Kondiaronk et de Hochelaga ont été amenés...

Les choix ne manquent pas

Les passionnés d’urbanisme du web ont également leurs idées sur le sujet. Citons le forum MTLURB, où les propositions n'ont pas manqué de foisonner: pont Jeanne-Mance, pont Marguerite-Bourgeoys, pont Neuf, pont De Maisonneuve, pont de Montréal, pont John-Molson, pont Wilfrid-Laurier, pont Jean-Drapeau, pont Paul-Émile Borduas, pont Phyllis-Lambert…

Enfin, certains commentateurs s'amusent. Le pont à péage de la Rive-Sud, le pont Gérald Tremblay, le pont Carey Price, le pont Elvis Gratton, le pont des Soupirs ou le pont des Rêves éveillés, voilà des noms qui attireraient l’attention! Infoman a lancé cette semaine son propre concours, promettant au ministre de lui fournir les suggestions du public. Et si c’était plutôt les descendants de Champlain qui refusaient de voir leur nom lié à cet ouvrage? C’est la proposition que l’Axe du Mad s’est amusé à imaginer… avec une mise en demeure fictive!

Le nouveau pont Champlain devrait-il changer de nom? Si oui, quel serait votre choix? Voici le résultat de notre «combat» à la suite du vote de nos lecteurs...



Le futur pont Champlain



Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter