NOUVELLES

Syrie: la France envisage à son tour des frappes aériennes contre les islamistes

02/10/2014 11:39 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Le secrétaire américain de la Défense Chuck Hagel dit avoir parlé avec son homologue français à propos de la possibilité que la France participe aux frappes aériennes contre les extrémistes de l'État islamique en Syrie, chose que Paris a jusqu'à maintenant refusé de faire.

M. Hagel s'exprimait jeudi dans le cadre d'une conférence de presse tenue au Pentagone en compagnie du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Le bureau du président français François Hollande a fait savoir jeudi que la France allait «intensifier» son appui aux forces d'opposition syriennes, mais n'a pas offert de détails supplémentaires sur la forme de cette aide.

La France participe aux frappes aériennes coalisées en Irak contre l'État islamique. Interrogé à savoir si ces bombardements seraient étendus à la Syrie, le ministre Le Drian a simplement indiqué que la France avait agi en Irak parce que le gouvernement de Bagdad avait réclamé de l'aide.

Le ministre a aussi fait savoir que les combats contre l'État islamique en étaient à leurs débuts.

PLUS:pc