NOUVELLES

La pression s'accentue sur le conseil d'Allergan, critiqué par la firme ISS

02/10/2014 05:19 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:20 EDT
Bloomberg via Getty Images
A vial of Allergan Inc. Botox cosmetic and a syringe are arranged for a photograph at the offices of Marcus Facial Plastic Surgery in Redondo Beach, California, U.S., on Tuesday, April 22, 2014. Valeant Pharmaceuticals International Inc. offered to buy Allergan Inc., maker of the Botox wrinkle treatment, in a cash-and-stock deal valued at $45.7 billion in the latest step of the Canadian company's plan to become one of the world's largest drugmakers. Photographer: Patrick T. Fallon/Bloomberg via Getty Images

La pression s'accentue sur Allergan pour que le fabricant du populaire traitement antirides Botox accepte de faire approuver par ses actionnaires toute transaction qu'il voudrait conclure afin d'empêcher une offre hostile présentée par la canadienne Valeant Pharmaceuticals (TSX:VRX).

La firme de conseil Institutional Shareholder Services s'est jointe à plusieurs grands actionnaires d'Allergan pour exiger un vote de ses actionnaires depuis que des médias ont rapporté qu'il tenait des discussions pour racheter Salix Pharmaceuticals.

L'offre de 10 milliards $ US toute en espèces augmenterait la valeur d'Allergan et la placerait hors d'atteinte pour Valeant.

ISS affirme qu'Allergan (NYSE:AGN) devrait accepter de tenir un vote sur les acquisitions si son conseil est si convaincu de sa stratégie et de son jugement d'affaires.

Le plus grand actionnaire d'Allergan, Pershing Square Capital, a menacé de poursuivre Allergan si elle tente d'acquérir Salix sans d'abord obtenir l'approbation de ses actionnaires. La firme d'investissement dirigée par l'actionnaire militant Bill Ackman s'est alliée à Valeant pour présenter une offre hostile de 50 milliards $ sur Allergan.

D'autres grands investisseurs, dont T Rowe Price Associates, Jackson Square Partners et Pentwater Capital Management, ont aussi estimé qu'Allergan ne devrait pas compléter d'acquisition avant l'assemblée extraordinaire demandée par Pershing Square, qui doit avoir lieu le 18 décembre et au terme de laquelle certains membres du conseil pourraient perdre leur poste.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens