NOUVELLES

Emploi: Québec va rater la cible en 2014, reconnaît le ministre Leitao

02/10/2014 03:03 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST
PC

QUÉBEC - Le gouvernement du Québec va rater sa cible de création d'emplois pour 2014, a admis jeudi le ministre des Finances, Carlos Leitao.

Dans son budget du mois de juin, le ministre prévoyait la création de 31 300 emplois au Québec durant l'année en cours. Or, depuis le début de 2014, il s'est perdu 21 000 emplois, avec une chute marquée à partir du mois d'avril.

Bref, pour que le gouvernement atteigne sa cible, il faudrait que le Québec génère 52 300 nouveaux emplois d'ici le 31 décembre, un revirement de situation fort improbable.

Interpelé par la Coalition avenir Québec (CAQ) à l'Assemblée nationale, le ministre Leitao a dû reconnaître que les résultats souhaités en 2014 en matière de création d'emplois ne seront pas au rendez-vous.

«Évidemment, nous sommes rendus au mois de septembre, et c'est fort probable que, pour l'année 2014, les prévisions ne se matérialisent pas en termes de création d'emplois», a concédé M. Leitao pendant la période de questions.

La situation n'est pas dramatique pour autant, a nuancé le ministre, puisque la consommation, les investissements et les exportations affichent des résultats en hausse.

«On voit que les autres indicateurs économiques sont à la hausse, l'économie du Québec progresse», a soutenu M. Leitao.

Le chef caquiste, François Legault, a néanmoins accusé le gouvernement libéral de laxisme et a exigé le dépôt de «mesures costaudes» pour appuyer la relance de l'emploi.

«La vérité, c'est que le Parti libéral n'avait pas de plan de relance économique. Six mois après son élection, il n'a toujours pas de plan économique, et on continue de perdre des emplois au Québec», a-t-il dénoncé.

Il est clair que le gouvernement «ne va pas créer 3 millions d'emplois en trois mois», a répliqué le ministre des Finances, appelant à la patience.

«Les prévisions du budget étaient basées sur la croissance du PIB nominal. Cette croissance-là est en train de se matérialiser, (...) on voit que les revenus sont au rendez-vous, notre plan budgétaire tient la route», a déclaré M. Leitao.

«L'emploi est décevant, sans doute, mais avec une reprise de l'économie, l'emploi finira par se matérialiser lui aussi», a-t-il avancé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le cabinet ministériel de Philippe Couillard