NOUVELLES

Ebola: vaccins bloqués au Canada pour des raisons de propriété intellectuelle?

02/10/2014 04:17 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

OTTAWA - Ottawa soutient qu'un problème de logistique à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) bloque la livraison des centaines de doses du vaccin expérimental contre l'Ebola qui dorment dans un entrepôt de Winnipeg.

Citant un article publié il y a quelques jours dans un magazine scientifique, le Nouveau Parti démocratique (NPD) estime plutôt que ce retard de plusieurs semaines est dû à un litige sur le plan de la propriété intellectuelle.

Selon le magazine Science, les négociations avec la compagnie américaine détentrice du permis de commercialisation du vaccin ont «inutilement retardé» le début des tests cliniques sur le terrain, où l'épidémie continue de faire rage depuis environ sept semaines.

Questionné sur ce délai à la Chambre des communes, jeudi, le gouvernement a assuré qu'il était tout à fait prêt à procéder à l'envoi des quelque 800 à 1000 doses, mais qu'un problème du côté de l'OMS l'empêchait d'aller de l'avant.

«En fait, les vaccins sont prêts à partir au pied levé. C'est l'Organisation mondiale de la santé qui coordonne la logistique pour les vaccins, mais nous sommes prêts à agir dès que la décision sera prise», a déclaré Eve Adams, la secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, Rona Ambrose.

À l'issue de la période des questions, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a exhorté le gouvernement à agir de façon plus vigoureuse.

«Vraisemblablement, il s'agirait d'une question de propriété intellectuelle, pas d'une question de logistique, alors nom de Dieu, passons outre ça et livrons ces médicaments aux gens qui peuvent être sauvés par ça», a-t-il martelé.

Il a ensuite soutenu que «de toute évidence», la députée Adams «ne connaissait pas le dossier».

L'épidémie d'Ebola a fait plus de 3000 morts jusqu'à présent sur le continent africain.

PLUS:pc