NOUVELLES

Deux membres d'un gang coupables du meurtre collectif de six personnes en 2007

02/10/2014 03:51 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

VANCOUVER - Les familles et les proches de six hommes dont les corps ont été découverts dans un logement de la Colombie-Britannique, il y a sept ans, ont éclaté en pleurs et ont applaudi, jeudi, alors qu'une juge a rendu un verdict de culpabilité contre deux hommes accusés des meurtres.

La juge Catherine Wedge, de la Cour suprême de la Colombie-Britannique a reconnu Cody Haevischer et Matthew Johnson coupables d'un chef d'accusation de complot et de six chefs d'accusation de meurtre prémédité, à l'issue d'un procès qui a duré un an.

«Les meurtres étaient des tueries par balles à l'allure d'exécutions», a lancé la magistrate, en lisant un résumé de sa décision de 200 pages.

Les victimes — Corey Lal, son frère Michael, leurs associés Eddie Narong et Ryan Bartolomeo, ainsi qu'un réparateur de foyers, Ed Schellenberg, et un voisin de M. Lal, Chris Mohan — ont été trouvées le 19 octobre 2007, face contre le sol, tuées par des balles dans le dos ou à la tête.

Leurs bras étaient placés près ou par-dessus leurs têtes, a précisé la juge. Des vêtements ont été déposés par-dessus les visages des victimes près du foyer.

«Les six se trouvaient dans des positions de soumission lorsqu'ils ont été abattus. Les preuves médico-légales révèlent que les tirs ont été effectués avec précision et doigté. Les meurtres sont des exécutions réalisées alors que les victimes gisaient, impuissantes, sur le sol.»

Les deux accusés sont arrivés au tribunal vêtus de complets. Haevischer a salué des membres d'une famille installés dans la première rangée de la galerie du public et a envoyé des becs à deux petites filles assises parmi eux.

Les deux membres d'un gang criminel sont demeurés impassibles alors que la juge lisait son verdict.

Une audience sera tenue plus tard pour discuter de la peine qui sera infligée, mais les meurtres prémédités entraînent une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Johnston et Haevischer, tous deux âgés de 30 ans, ont affirmé durant le procès que le plan consistait à détrousser Corey Lal, un revendeur de drogue d'un gang rival, mais la magistrate a estimé que cette histoire n'«était pas plausible».

Le 19 octobre 2007, Haevischer, Johnson et un autre homme qui ne peut être identifié ont tué Corey Lal, son frère Michael, Eddie Narong et Ryan Bartolomeo. Ils ont assassiné par la suite Ed Schellenberg, 55 ans, et Chris Mohan, 22 ans, témoins accidentels des quatre meurtres.

L'autre homme dont l'identité est protégée par un interdit de publication a plaidé coupable, en avril 2009, à trois accusations de meurtre non prémédité, et purge une peine de prison à perpétuité.

Un coaccusé, Michael Le, avait plaidé coupable, après le début du procès, à une accusation réduite de complot, et a été condamné à 12 ans de prison.

PLUS:pc