NOUVELLES

Deux hommes du Myanmar avouent avoir tué deux touristes anglais en Thaïlande

02/10/2014 04:52 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

BANGKOK - Deux travailleurs originaires du Myanmar ont avoué, jeudi, avoir tué deux touristes britanniques dont les corps portant des marques de violence ont été trouvés le mois dernier sur une plage du sud de la Thaïlande.

L'annonce fait suite à des semaines de pressions sur la police pour résoudre ce dossier qui menaçait de nuire à l'industrie florissante du tourisme dans ce pays.

Selon le général de division de la police, Kiattipong Khawsamang, trois travailleurs du Myanmar ont été arrêtés et interrogés par la police. Deux ont avoué avoir tué Hannah Witheridge, 23 ans, et David Miller, 24 ans. L'autre travailleur a nié avoir été impliqué dans l'attaque survenue sur l'île de Koh Tao, bien connue des amateurs de plongée.

L'attaque a porté un dur coup à l'industrie thaïlandaise du tourisme, qui peine à se relever depuis le coup d'État de l'armée contre le gouvernement élu, en mai. La loi martiale demeure en vigueur depuis.

Les deux corps ont été retrouvés le 15 septembre dans une alcôve rocheuse au bord de la rive près de laquelle leur hôtel était situé. Les autopsies ont révélé que Mme Witheridge est morte de blessures à la tête, alors que M. Miller est mort noyé après avoir reçu de multiples coups à la tête.

La police attend les résultats des tests d'ADN afin de les comparer aux traces retrouvées sur le corps de la femme, avant de procéder à des arrestations.

Deux des suspects étaient détenus sur l'île de Koh Tao et l'autre, dans la province de Surat Thani, sur le continent.

La police a cherché des indices et procédé à des tests d'ADN sur plus de 100 hommes de l'île.

Koh Tao, située à environ 410 kilomètres au sud de Bangkok, est une petite île tranquille à proximité des îles de Koh Samui et Koh Phangan, connue pour les célèbres fêtes de la pleine lune («full moon party») qui attirent des hordes de jeunes touristes.

PLUS:pc