POLITIQUE

Compressions: Coiteux veut mettre au pas les gestionnaires du secteur public

02/10/2014 12:50 EDT | Actualisé 02/10/2014 12:52 EDT
PC

QUÉBEC _ Le gouvernement Couillard veut tuer dans l'oeuf toute forme de résistance des gestionnaires aux compressions budgétaires imposées par Québec.

Les récalcitrants seront mis au pas, a dit sans détour le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, jeudi, en point de presse.

Les gestionnaires à l'emploi du gouvernement et les dirigeants d'organismes financés par l'État n'ont pas le choix: ils devront exécuter les commandes provenant de Québec qui visent le retour à l'équilibre budgétaire en 2015-2016 et devront le faire sans toucher aux services directs à la population.

Il s'est dit prêt à prendre tous les moyens à sa disposition, voire à en trouver d'autres au besoin, pour s'assurer que les gestionnaires chargés d'appliquer les décisions de Québec n'opposeront aucune résistance.

Le Huffington Post Québec rapportait cette semaine que Martin Coiteux s'apprête à introduire un «droit de gérance» du gouvernement dans les réseaux de la Santé et de l'Éducation.

Le gouvernement veut ainsi se donner le pouvoir de décider du nombre d'employés qui travaillent dans ces réseaux, et éviter que les gestionnaires procèdent à des embauches après des compressions.

En point de presse, M. Coiteux a visé directement les gestionnaires qui sont tentés de contourner les directives, en prenant prétexte des compressions annoncées pour couper les services destinés aux plus vulnérables de la société, au lieu de sabrer dans les dépenses administratives.

Plusieurs cas semblables ont été relevés dans l'actualité au cours des derniers jours, dont des coupes dans l'aide aux devoirs, l'aide alimentaire pour les élèves ou des prestations pour les personnes aidant les personnes âgées ou atteintes de déficience intellectuelle.

Ce type de comportement ne sera pas toléré, a soutenu le ministre.

Le gouvernement se dit prêt à se donner de nouveaux instruments de contrôle pour éviter à l'avenir de tels écarts.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques propositions au ministre Coiteux (tirées du forum Exprimez-vous)