NOUVELLES

Bills: Manuel refuse de se laisser abattre après avoir perdu son poste

02/10/2014 06:54 EDT | Actualisé 02/12/2014 05:12 EST

ORCHARD PARK, États-Unis - Le quart des Bills de Buffalo EJ Manuel n'a pas l'intention de se laisser abattre par la première rétrogradation de sa carrière.

Jeudi, Manuel a dit qu'il acceptait cette décision des entraîneurs et a admis qu'il devait continuer à se développer. Encore plus important, le choix de premier tour en 2013 prévoit travailler encore plus fort pour améliorer son jeu et a promis que «je ne vais pas me retenir» lorsque la prochaine occasion se présentera à lui.

«Je suis prêt à tout donner, a dit Manuel lors de son premier entretien publique depuis qu'il a perdu le poste de quart partant au profit du vétéran Kyle Orton lundi. Je pense qu'à certains moments dans une carrière, quand vous êtes fâchés ou que vous voulez vous ouvrir, vous devez aller sur le terrain et tout donner. Il ne faut pas craindre les conséquences.

«Si quelque chose se produit, au moins vous avez tout donné», a-t-il ajouté.

L'incapacité de Manuel d'y aller à 100 milles à l'heure est une des raisons de sa rétrogradation, qui survient après deux défaites d'affilée.

On reproche à Manuel d'être hésitant, de ne pas être précis et d'avoir de la difficulté à repérer les receveurs démarqués dans les zones profondes.

Lundi, l'entraîneur-chef Doug Marrone a indiqué qu'Orton allait être le partant des Bills (2-2) face aux Lions de Detroit (3-1), dimanche.

«C'est une pilule difficile à avaler, a dit Manuel. Mais en même temps, je dois rester positif. Je pense toujours être un bon joueur de football. Et je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre et que je vais y arriver.»

La question demeure quand.

Orton a rapidement fait une bonne impression auprès de ses coéquipiers en deux jours d'entraînement.

Les receveurs Sammy Watkins et Robert Woods ont noté qu'Orton décochait plus rapidement ses passes et a une présence impressionnante dans le caucus.

«L'équipe est plus importante que moi. Et si (Marrone) pense que l'équipe est meilleure ainsi, je dois l'accepter, a mentionné Manuel. Je ne vais pas me morfondre dans un coin.»

Manuel est aussi confiant de rapidement redresser la situation.

«Quand je vais retourner sur le terrain, je veux être un joueur différent, a-t-il dit. Je pense qu'éventuellement, je vais regarder cette étape de ma carrière et me dire que ça m'a aidé à devenir un meilleur joueur et une meilleure personne.»

PLUS:pc