NOUVELLES

État islamique: 9 Kurdes décapités à la frontière entre la Turquie et la Syrie

01/10/2014 06:23 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

BEYROUTH - Des militants de l'État islamique auraient décapité neuf combattants kurdes, dont trois femmes, lors d'affrontements survenus près de la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Selon ce ce que précise mercredi l'Observatoire des droits de l'Homme, basé à Londres, les neuf Kurdes ont été capturés près de la ville de Kobani, dans le nord de la Syrie. Les combats, survenus dans la nuit de mercredi, auraient aussi fait des dizaines d'autres morts, tant chez les Kurdes qu'au sein du groupe d'extrémistes islamistes.

Les affrontements sont fréquents dans cette région depuis que les djihadistes ont lancé une attaque, il y a deux semaines, dans le but d'en prendre le contrôle.

Après les décapitations, les djihadistes auraient publié sur les médias sociaux des photographies des têtes des trois femmes reposant sur un bloc de béton à Jarabulus, à environ 25 kilomètres à l'ouest de Kobani.

Aucune authentification des photos n'a pu être faite mais ce qu'elles montrent correspond aux informations obtenues par l'agence Associated Press.<

PLUS:pc