NOUVELLES

Perry Bellegarde annonce sa candidature au poste de chef de l'APN

01/10/2014 05:26 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

SASKATOON - Un leader autochtone de la Saskatchewan a annoncé sa candidature au poste de chef de l'Assemblée des Premières Nations (APN), mercredi.

Le chef Perry Bellegarde, de la Fédération des nations indiennes de la Saskatchewan, soutient que l'organisation est arrivée à un point tournant de son histoire. Il a dit vouloir obtenir la reconnaissance des droits issus des traités.

S'il est élu, le nouveau candidat compte promouvoir l'autodétermination politique et l'autosuffisance économique des groupes autochtones du pays. Il veut aussi réclamer une enquête sur les disparitions et les meurtres de femmes autochtones et porter son attention sur la revitalisation des langues autochtones.

Il a souligné que la qualité de vie des peuples autochtones n'était ni bonne ni saine. Il souhaite s'occuper plus particulièrement des questions du logement et du haut taux de suicide chez les jeunes.

M. Bellegarde n'en est pas à sa première tentative de devenir chef de l'APN. Il avait défait par Shawn Atleo en 2009. Celui-ci a démissionné de son poste en mai, à la suite des nombreuses critiques soulevées par son appui à la réforme en éducation proposée par le gouvernement fédéral.

L'élection aura lieu du 9 au 11 décembre à Winnipeg. L'un de ses adversaires sera le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain Picard.

PLUS:pc