NOUVELLES

L'ingrédient actif de la marijuana nuirait au système immunitaire

01/10/2014 10:57 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Les adolescents qui consomment de la marijuana pourraient s'exposer à des problèmes autoimmunitaires et inflammatoires à l'âge adulte, préviennent des chercheurs italiens dans les pages du Journal of Leukocyte Biology.

Ces problèmes incluent la sclérose en plaques, la maladie inflammatoire chronique de l'intestin et l'arthrite rhumatoïde.

La docteure Paola Sacerdote et ses collègues de l'Università degli Studi di Milano, à Milan, ont injecté du THC — l'ingrédient actif de la marijuana — à des souris adolescentes pendant dix jours (ce qui correspond à la période 12-18 ans chez l'humain). Un autre groupe de souris adolescentes n'a reçu qu'un placebo.

Une fois l'âge adulte atteint, la réponse immunitaire des souris traitées au THC présentait des altérations importantes et se caractérisait notamment par une réponse inflammatoire plus prononcée.

L'éditeur adjoint du Journal of Leukocyte Biology, le docteur John Werry, souligne que le système immunitaire est doté d'une capacité impressionnante à se «souvenir» des expériences antérieures.

Il ajoute que les changements subis pendant la période de développement du système immunitaire risquent d'avoir des conséquences importantes à long terme.

PLUS:pc