NOUVELLES

Les violences ont fait au moins 1119 morts en Irak en septembre

01/10/2014 09:07 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

BAGDAD - Les violences ont fait au moins 1119 morts en Irak en septembre, a indiqué mercredi la mission de l'ONU à Bagdad.

Le bilan réel est probablement nettement plus élevé, puisque les données n'incluent pas les victimes qui ont perdu la vie dans les zones contrôlées par le groupe État islamique.

Le communiqué publié mercredi fait état de 854 civils et 265 membres des forces de l'ordre irakiennes tués le mois dernier, tandis que 1964 Irakiens étaient blessés.

On déplore 352 civils tués à Bagdad, la ville la plus durement touchée.

L'ONU prévient que ce bilan représente un «strict minimum», puisqu'il n'inclut pas les morts survenues dans la province d'Anbar, dans l'ouest du pays, ou dans les autres secteurs du nord de l'Irak contrôlés par les insurgés.

Le bilan d'août s'établissait à 1420 morts, contre 2400 en juin quand des militant sunnites ont balayé le pays. Il s'agissait du pire bilan au moins depuis avril 2005.

PLUS:pc