NOUVELLES

Le milieu de terrain Calum Mallace profite de sa chance avec l'Impact

01/10/2014 07:05 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - À ses deux premières saisons et demie, Calum Mallace évoluait de façon sporadique avec l'Impact de Montréal. Mais dans le sport, les choses peuvent changer rapidement.

Soudainement, en raison de blessures et de changements au sein du personnel, l'athlète né en Écosse occupe le poste de milieu de terrain de façon régulière au sein de l'Impact, qui amorce le dernier droit d'une difficile saison, ne comptant que six victoires en 30 matchs dans la Major League Soccer (MLS).

Et il compte bien conserver un poste à temps plein l'année prochaine.

«Nous avons quelques blessés en ce moment, et ça joue en ma faveur, a reconnu Mallace, mercredi. Je tente d'en profiter.»

Après avoir amorcé seulement deux rencontres pendant les cinq premiers mois du calendrier, Mallace a fait partie du 11 partant lors des six derniers matchs de l'Impact et sept de ses huit derniers. Il a aussi effectué une présence sur le terrain lors de chacune des neuf dernières sorties de la formation montréalaise.

Doté d'une stature imposante à 1 m 90, le milieu de terrain de 24 ans apporte à sa position un style de jeu énergique et combatif. Et en cours de route, il a inscrit son premier but en carrière dans la MLS, en Nouvelle-Angleterre.

Le transfert du joueur désigné Hernan Bernardello vers le club mexicain Cruz Azul, en milieu de saison, et l'échange de Colin Warner au Toronto FC, n'ont certes pas nui. Et lorsque le capitaine Patrice Bernier est revenu blessé d'un séjour avec l'équipe nationale du Canada, en août, une ouverture s'est créée au milieu de terrain que Mallace tenait à combler.

«Il a eu des occasions, et c'est ce qui compte, a fait remarquer l'entraîneur-chef Frank Klopas. Parfois, des blessures surviennent et des joueurs obtiennent une chance de jouer. Et il en profite», a ajouté Klopas en parlant de Mallace.

«Il a bien fait. Il peut toujours améliorer sa prise de décision avec le ballon, mais il a connu d'excellents matchs au milieu du terrain pour nous», a également analysé Klopas.

Pour la première fois depuis que l'Impact l'a choisi au 20e rang de la séance de sélection de 2012, Mallace semble avoir trouvé sa place.

Pendant la première saison de l'Impact dans la MLS, sous la direction de Jesse Marsch, il a été employé à la position d'arrière-droit, mais a peu joué. Et quand les choses ne se sont pas améliorés sous les ordres de Marco Schallibaum, l'an dernier, il a été prêté au United du Minnesota de la NASL pendant le reste de la saison.

Cette année, Mallace s'est présenté au camp d'entraînement, déterminé à mériter un poste à titre de milieu de terrain. Il lui a fallu patienter pendant presque toute la saison, mais il a enfin eu sa chance.

«Au cours des derniers matchs, j'ai gagné en confiance, affirme Mallace. Je montre que je suis un joueur qui peut évoluer à tous les matchs, et jouer avec confiance au milieu du terrain.»

PLUS:pc